Créer mon blog M'identifier

Sanctuary Wildlife Photography Awards 2017

Le 19 novembre 2017, 10:04 dans Photos 0

Sanctuary Wildlife Photography Awards 2017_Biplab Hazra_wp

Photo Biplap Hazra - Sanctuary Nature Foundation - Sanctuary Wildlife Photography Awards 2017

Biplab Hazra, gagnant du concours Sanctuary Wildlife Photography Awards 2017, dévoile avec sa photo choc les ravages du conflit entre hommes et éléphants d'Asie en Inde. Celle-ci montrant une éléphante et son petit attaqués par la foule parle d'elle-même.

Brent Stirton, gagnant du concours Wildlife Photographer of the Year 2017, avec sa photo d'un rhinocéros noir tué et mutilé pour sa corne avait déjà mis en lumière en octobre le massacre de ces animaux.

En novembre, c'est au tour de ce concours de dénoncer le terrible traitement réservé aux éléphants en Inde.

Organisée par l'ONG indienne Sanctuary Nature Foundation, cette compétition réunissait plus de 5 000 participants venant de toute l'Asie.

Cette photo intitulée "Hell is Here", l'Enfer est Ici, qui a été ainsi primée représente cette éléphante et son petit pris à partie par une foule qui leur lance des objets enflammés.

Biplap Hazra a décrit sa photo : "En tête, les oreilles de la mère sont tournées vers l'avant comme si elle choisissait d'ignorer le groupe d'hommes moqueurs. Derrière elle, son éléphanteau crie de confusion et de peur alors que le feu lèche ses pattes".

Selon lui, dans le district de Bankura, comme dans tous les États indiens, Assam, Odisha, Chhattisgarh et Tamil Nadu, qui abritent ces éléphants, cette scène est courante. Toujours selon lui, 70 % des éléphants d'Asie se trouvent en Inde et le développement des routes envahit de jour en jour un peu plus leur habitat. Cette oppressante situation croissante pousse les mammifères à se défendre et engendre alors des attaques mutuelles entre ces animaux et les habitants. La plupart des conflits ont lieu sur les chemins empruntés par les éléphants depuis des siècles mais qui sont désormais occupés par les humains.

Bon dimanche !

Sanctuary Wildlife Photography Awards 2017_Wildlife Photographer of the Year 2017_Brent Stirton_wp

Photo Brent Stirton - Wildlife Photographer of the Year 2017

Scorpion

Le 18 novembre 2017, 11:45 dans Humeurs 0

Scorpion_wp

Série télévisée américaine créée par Nick Santora et inspirée de la vie de Walter O'Brien (informaticien et producteur irlandais, notamment de la série </scorpion>, fondateur et PDG de la société Scorpion Computer Services), dont la première saison a été diffusée en 2014.

Walter O'Brien (Elyes Gabel), l'une des personnes les plus intelligentes au monde avec un QI de 197 et son équipe de surdoués, Sylvester Dodd (Ari Stidham), calculatrice humaine et génie en statistiques, Happy Quinn (Jadyn Wong), prodige de la mécanique, et Tobias Curtis, dit Toby, l'un des meilleurs psychiatres et comportementalistes, sont recrutés par Cabe Gallo (Robert Patrick), agent fédéral du Département de la Sécurité Intérieure des États-Unis pour former le groupe Scorpion. Cette unité d'élites, dernière ligne de défense contre les menaces complexes de haute technologie dans le monde entier, est complétée par Paige Dineen (Katharine McPhee), une serveuse se retrouvant engagée afin de gérer la communication entre ces génies et le commun des mortels qui n'arrivent parfois pas à se comprendre, et son fils Ralph (Riley B. Smith), lui-même surdoué.

Scorpion_série_wp

Au fil de leurs aventures, l'équipe sera soumise à défis tant techniques qu'émotionnels. Ils mettront en lumière la compétence de chacun de ses membres comme à rude épreuve la difficulté de ces génies à s'intégrer au monde "normal" et gérer leurs relations sociales. Mais l'évolution de chacun permettra de combler leur sentiment de solitude...

Cette série en est déjà à sa quatrième saison. Bien que nous puissions nous poser des questions sur la véracité de certaines astuces techniques utilisées pour résoudre l'affaire en cours, cette série se veut intéressante et instructive.

Pouvant nous faire penser à un mélange entre les séries MacGyver et Mission Impossible, cette série se laisse regarder facilement, même si elle n'est pas non plus la série du siècle. L'humour et l'action sont également au rendez-vous. Chaque personnage est identifiable. Le scénario est classique de ce type de série. Elle est en résumé un bon moyen de détente télévisuelle. Elle est enfin à découvrir pour tous les amateurs du genre.

Le 18 novembre 2017, 11:35 dans TV Ciné 0

Scorpion_wp

Série télévisée américaine créée par Nick Santora et inspirée de la vie de Walter O'Brien (informaticien et producteur irlandais, notamment de la série Scorpion>, fondateur et PDG de la société Scorpion Computer Services), dont la première saison a été diffusée en 2014.

Walter O'Brien (Elyes Gabel), l'une des personnes les plus intelligentes au monde avec un QI de 197 et son équipe de surdoués, Sylvester Dodd (Ari Stidham), calculatrice humaine et génie en statistiques, Happy Quinn (Jadyn Wong), prodige de la mécanique, et Tobias Curtis, dit Toby, l'un des meilleurs psychiatres et comportementalistes, sont recrutés par Cabe Gallo (Robert Patrick), agent fédéral du Département de la Sécurité Intérieure des États-Unis pour former le groupe Scorpion. Cette unité d'élites, dernière ligne de défense contre les menaces complexes de haute technologie dans le monde entier, est complétée par Paige Dineen (Katharine McPhee), une serveuse se retrouvant engagée afin de gérer la communication entre ces génies et le commun des mortels qui n'arrivent parfois pas à se comprendre, et son fils Ralph (Riley B. Smith), lui-même surdoué.

Scorpion_série_wp

Au fil de leurs aventures, l'équipe sera soumise à défis tant techniques qu'émotionnels. Ils mettront en lumière la compétence de chacun de ses membres comme à rude épreuve la difficulté de ces génies à s'intégrer au monde "normal" et gérer leurs relations sociales. Mais l'évolution de chacun permettra de combler leur sentiment de solitude...

Cette série en est déjà à sa quatrième saison. Bien que nous puissions nous poser des questions sur la véracité de certaines astuces techniques utilisées pour résoudre l'affaire en cours, cette série se veut intéressante et instructive.

Pouvant nous faire penser à un mélange entre les séries MacGyver et Mission Impossible, cette série se laisse regarder facilement, même si elle n'est pas non plus la série du siècle. L'humour et l'action sont également au rendez-vous. Chaque personnage est identifiable. Le scénario est classique de ce type de série. Elle est en résumé un bon moyen de détente télévisuelle. Elle est enfin à découvrir pour tous les amateurs du genre.

Voir la suite ≫