Créer mon blog M'identifier

Retourner sur la première page du blog

Les critiques constructives

Le 12 April 2019, 12:25 dans Humeurs 0

Les critiques constructives_citation-humour-génie-sommeille_wp

N'ayant toujours résolu mon souci avec Facebook qui persiste à me confondre avec une Nathalie, je passe à autre chose...

Régulièrement, je jette un coup d’œil sur le tableau de bord du blog pour me diriger vers la section des commentaires indésirables. Parmi eux, se trouvent des pubs pour des jeux de casino en ligne, des annonces pour des crédits divers, des propositions pour gagner des grosses sommes d'argent à condition d'investir dans le site qui vous démarche, même des offres de médicaments antibiotiques à bas prix, souvent l'amoxicilline d'ailleurs, etc. Mais au sein de tous ces commentaires, vraiment indésirables, se glissent d'autres qui ne semblent pas toujours l'être et dont je connais pas trop la raison pour laquelle ils ont été placés là. Je ne sais pas non plus le système de sélection utilisé par WordPress qui définit ainsi les commentaires acceptables de ceux qui ne le sont pas.

Bref. En toute connaissance de cause, je réalise mon propre tri et donne alors ou pas mon approbation à ces commentaires. Des critiques aux compliments, ces derniers s'avèrent parfois être de bonnes sources d'inspiration, de belles ondes positives, des moyens pour améliorer la consistance du blog ou encore de bons coups de pieds aux fesses... Mais quoi qu'ils soient, ils demeurent des critiques constructives. Le seul hic, c'est l'impossibilité de répondre à leurs auteurs. Il n'y a donc pas de dialogue qui peut se créer entre nous.

Cette semaine, faisant alors le ménage dans ces commentaires indésirables, deux d'entre eux m'ont quelque peu amusée et m'ont suscitée l'envie de les partager.

Les critiques constructives_citation-humour-ménage_wp

Manu m'a ainsi écrit :

"Hey, you used to write excellent, but the last several posts have been kinda boring… I miss your great writings. Past several posts are just a bit out of track! Come on!"

"Hé, vous écriviez très bien, mais les derniers posts ont été plutôt ennuyeux… Vos excellents écrits me manquent. Plusieurs posts passés sont juste un peu hors de propos ! Allons !"

Tout ça pour le clou de girofle. Merci toutefois du compliment à propos de mes "excellents écrits". C'est toujours agréable de l'entendre, enfin plutôt de le lire. Désolée pour l'ennui. Un clou de girofle, c'est vrai, ce n'est pas très gai, mais c'est beau quand même. Je vais essayer de faire mieux. Promis ! Quant aux "posts passés […] hors de propos" ?

Les critiques constructives_citation-humour-10-choses-à-savoir_wp

Lila m'a envoyé ceci :

"I simply needed to thank you very much once again. I am not sure what I would’ve gone through in the absence of these secrets shared by you relating to such area of interest. Certainly was a very difficult situation in my view, nevertheless witnessing a new specialised way you treated the issue made me to jump over joy. Extremely happy for your support and in addition sincerely hope you are aware of an amazing job that you’re putting in training the rest through the use of your web site. I am certain you’ve never got to know any of us."

"J'avais simplement besoin de vous remercier encore une fois. Je ne suis pas sûre de ce que j’aurais vécu en l'absence de ces secrets que vous avez partagés au sujet d'un tel domaine d’intérêt. C'était certainement une situation très difficile à mon avis, néanmoins le fait de voir une nouvelle manière spécialisée de traiter la question m'a fait sauter de joie. Extrêmement heureuse pour votre soutien et en outre espère sincèrement que vous êtes au courant du travail incroyable que vous mettez en pratique à former le reste à travers l’utilisation de votre site Web. Je suis certaine que vous ne devez jamais connaître aucun de nous."

Commentaire sur l'article Blade runner 2049. Et là ? Je ne vois pas. Soit il ne m'était pas destiné, soit Lila s'est trompée d'article. Qu'importe, ce commentaire est touchant. Et au-delà du hors contexte, je ne saisis pas le rapport avec l'article, ce commentaire m'a émue.

Les critiques constructives_citation-humour-semaine_wp

Dans tous les cas, ces deux commentaires m'ont laissée un peu perplexe. Mais, c'est peut-être aussi moi qui ne les aie pas compris. Il n'y a peut-être pas finalement de génie qui sommeille en moi...

Le clonage

Le 11 April 2019, 11:49 dans Technologie 0

Le clonage_cellules-souches-embryonnaires_wp

Alors que l'Intelligence Artificielle se trouve de plus en plus au cœur des débats dans de nombreux domaines, un autre secteur scientifique évolue, lui aussi, à grande vitesse : le clonage humain.

Le clonage se caractérise en deux processus. La multiplication naturelle ou artificielle à l'identique d'un être vivant, c'est-à-dire avec conservation exacte du même génome pour tous les descendants. Ce qui correspond notamment à certaines formes de multiplication asexuée, comme le bouturage. Et la multiplication provoquée d'un fragment d'ADN par l'intermédiaire d'un micro-organisme.

Le clonage_gène_wp

Ainsi en biologie, le terme clonage désigne :

- Le fait de reproduire des organismes vivants afin d'obtenir des êtres génétiquement identiques, pouvant s'appliquer à de simples cellules (clonage cellulaire par prélèvement d'une seule cellule mise en culture de manière individuelle) ou à des animaux, y compris les humains, et des végétaux (clonage reproductif, bouturage). L'ensemble de ces cellules, ou individus, forme un seul et même clone, à condition que le patrimoine génétique soit identique.

- Une technique de biologie moléculaire consistant à isoler un fragment d'ADN et à le multiplier à l'identique en l'introduisant dans une molécule d'ADN dite porteuse, appelée vecteur, permettant son amplification. Cette méthode peut être utilisée pour un clonage partiel, ne portant que sur un fragment de matériel génétique (ADN), et pour le clonage d'un gène entier permettant la production de la protéine recombinante correspondante. L'insertion est souvent réalisée à l'aide d'un vecteur. Les vecteurs les plus communément employés sont les virus ou les plasmides, des petites molécules d'ADN cycliques.

Au sens scientifique, le clonage est l'obtention d'un être vivant génétiquement identique à l'original ; celui qui a donné son génome.

Des véritables jumeaux (monozygotes, c'est-à-dire issus d'un seul zygote, cellule diploïde) chez les animaux comme chez les humains sont des clones naturels. Le clonage dans la nature n'est donc rien de plus qu'un simple mode de reproduction parmi d'autres étant à la disposition des êtres vivants.

Quant au clonage artificiel, bien qu'il soit relativement maîtrisé au niveau végétal, il est plus compliqué sur le plan animal. Malgré des essais prometteurs sur des animaux, les techniques employées ne s'appliquaient pas pour l'humain.

Or, il y a quelques années, des chercheurs ont réussi à dupliquer des cellules humaines. L'article paru le 25 juillet 2014 sur le site du magazine Sciences et Avenir, écrit par Hervé Ratel, vous en donne une explication détaillée.

Le clonage_gène-schéma_wp

Le génome est l'ensemble du matériel génétique d'une espèce codé dans son ADN, sauf certains virus dont le génome est constitué d'ARN. Il contient tous les gènes codant des protéines ou correspondant à des ARN structurés. Il se décompose ainsi en séquences codantes, transcrites en ARN messagers et traduites en protéines, et en séquences non codantes, c'est-à-dire transcrites en ARN ou non transcrites, mais non traduites. Il dispose d'un ou de plusieurs chromosomes, dont le nombre total varie selon l'espèce considérée. Chaque chromosome peut être en un ou plusieurs exemplaires, généralement deux chez les espèces sexuées (l'un d'origine maternelle et l'autre d'origine paternelle), c'est-à-dire les organismes diploïdes.

Les burgers de la démesure

Le 10 April 2019, 11:51 dans Cuisine 0

Les burgers de la démesure_le-plus-gros-du-monde-expo_wp

Alors qu'il nous est recommandé de manger cinq fruits et légumes par jour pour le bien-être de notre santé, à l'inverse, les hamburgers, par aphérèse burgers, sont mis en avant.

Les restaurateurs du monde entier usent, si ce n'est même abusent, de ce phénomène de mode qui grandit, en proposant des burgers de la démesure. Et ce tant au niveau du prix que de la taille.

Depuis ce 1er avril, un restaurant d'un hôtel de luxe de Tokyo met à disposition sur son menu jusqu'à la fin juin un hamburger à 100 000 yens, soit 798,40 €, pour ne pas dire 800 € !

Les burgers de la démesure_le-plus-cher-du-monde_wp

D'un poids de 3 kg, d'un diamètre de 25 cm, ce hamburger au prix indécent se compose de foie gras, tranches de bœuf et truffe noire, l'ensemble couronné d'un pain saupoudré d'or. Baptisé le "Golden Giant Burger", ce hamburger créé par le chef Patrick Shimada, un Américain aux origines nippones, est en l'honneur de l'intronisation du nouvel empereur du Japon début mai. "Nous voulions célébrer le nouvel empereur et une nouvelle ère pour le Japon" et "l'occasion de me rapprocher de mes racines japonaises", a-t-il ainsi déclaré.

En rappel, c'est grâce à l'empereur Meiji en 1872 que les Japonais ont pu consommer de la viande, interdite jusqu'alors. Et depuis la Seconde guerre mondiale, le hamburger s'est installé dans la culture culinaire du pays.

"Reiwa", la nouvelle ère qui commencera donc le 1er mai, représente deux idéogrammes combinés évoquant "une harmonie porteuse d'espoir", selon le Premier ministre Shinzo Abe qui a révélé début avril le nom de cette nouvelle ère. Celle-ci accompagnera le règne de Naruhito succédant à Akihito, qui abdiquera exceptionnellement en raison de son âge.

Les burgers de la démesure_le-plus-gros-du-monde_wp

Or la folie du hamburger a déjà sévit ailleurs. Les Américains, à l'origine de ce concept, se sont employés à y contribuer, en créant les plus gros burgers du monde.

C'est le cas de Steve Mallie, patron du restaurant de fast-food Mallie's Sports Grill & Bar à Southgate dans le Michigan aux États-Unis, qui a conçu le plus gros burger du monde. 84 kg à la pesée ! Constitué d'un énorme steak haché, de tomates, feuilles de salade, oignons, fromage et cornichons en abondance, ce burger est l'équivalent en poids d'un homme de taille moyenne. Désormais présent dans le Guinness Book, le hamburger de Steve Mallie est officiellement le World's Largest Burger, le "plus gros burger du monde" !

Mais aussi, le hamburger de Juicys Foods and Ovations Foodservices pour Juicys Outlaw Grill, situé à Corvalis dans l'Oregon aux États-Unis, pèse 352, 44 kg et coûte 5 000 $ (US), soit 4 436,81 € ! En vente depuis le 2 juillet 2011, avec un délai de 48 heures pour le temps de préparation, ce burger est également entré dans le Guinness Book comme étant le plus cher hamburger du monde.

Les burgers de la démesure_le-plus-cher-du-monde-glamburger_wp

À Londres, dans son restaurant Honky Tonk, basé dans le quartier chic de Chelsea, le chef Chris Large a réalisé le "Glamburger" en 2014, au prix de 1 100 £, soit 1 275,49 € ! Et hors service ! Conçu à l'occasion d'une opération de promotion avec le site d'achat Groupon UK, ce hamburger s'est autoproclamé le plus cher du monde. Il est préparé avec 220 g de steak de bœuf de Kobe (Japon), 60 g de chevreuil de Nouvelle-Zélande assaisonné de sel de l'Himalaya, du homard canadien poché au safran iranien, du caviar Béluga (baleine blanche), du brie à la truffe noire, du bacon au sirop d'érable, d'un œuf de canard fumé, d'un bun brioché à la feuille d'or, de la mayonnaise au matcha (thé vert), d'une sauce mangue et champagne, et de la truffe blanche d'Alba (Italie) râpée. 2 618 kcal au compteur ! Trois semaines pour le chef à imaginer ce burger et le prix validé par le Guinness Book comme le plus cher de la planète.

Voir la suite ≫