Ada Yonath_1939-_wp

Née le 22 juin 1939 à Jérusalem en Israël, est une biologiste moléculaire qui est à l'origine de l'identification de la structure moléculaire des ribosomes(1) par cristallographie.

(1)Les ribosomes : sont des complexes ribonucléoprotéiques (composés de protéines et d'ARN) présents dans les cellules eucaryotes* et procaryotes**. Leur fonction est de synthétiser les protéines en décodant l'information contenue dans l'ARN messager (ARNm, copie transitoire d'une portion du génome, à partir de laquelle il synthétise les protéines au sein de la cellule). Les ribosomes sont constitués d'ARN ribosomiques (ARNr, portant donc l'activité catalytique, sont l'ossature et le cœur du ribosome servant à la traduction de l'information génétique codée sur un ARN messager) et de protéines ribosomiques. Les ribosomes sont constitués de deux sous-unités, une plus petite qui "lit" l'ARN messager et une plus grosse qui se charge de la polymérisation des acides aminés pour former la protéine correspondante. Les cellules eucaryotes* sont le domaine regroupant tous les organismes unicellulaires ou pluricellulaires se caractérisant par la présence d'un noyau et de mitochondries dans leurs cellules. Les mitochondries sont les "centrales énergétiques" des cellules, dans la mesure où elles contribuent à l'essentiel de la production d'ATP (molécule de tous les organismes vivants connus qui fournit par hydrolyse l'énergie nécessaire aux réactions chimiques du métabolisme) cellulaire. Les cellules procaryotes** sont le domaine regroupant tous les êtres vivants dont la structure cellulaire ne comporte pas de noyau et presque jamais d'organites membranés (parfois nommés organelles, les organites sont les différentes structures spécialisées contenues dans le cytoplasme (contenu d'une cellule vivante compris entre la membrane et le noyau) et délimitées du reste de la cellule par une membrane phospholipidique), cependant, des exceptions ont été constatées chez des cellules procaryotes présentant des organites, cas du champignon, par exemple. Les cellules procaryotes correspondent très vaguement à des micro-organismes unicellulaires simples, les bactéries.

Ada Yonath_1939-_schema-cellule-animale-coupe_wp

Grâce à cette découverte, Ada Yonath a reçu avec ses deux confrères, Thomas Steitz et Venkatraman Ramakrishnan, le Prix Nobel de Chimie en 2009. Elle a également permis de comprendre le fonctionnement de 20 antibiotiques visant le ribosome et d'ouvrir la voie à l'élaboration de nouveaux médicaments.