Aloe Vera

L'Aloe vera ou aloès de la Barbade est une plante, espèce d'aloès, genre Aloe, d'origine hypothétique. Elle est néanmoins cultivée de longue date en région méditerranéenne, en Afrique du Nord, aux Îles Canaries et au Cap vert. Utilisée depuis l'Antiquité, elle a été introduite dans les médecines traditionnelles de nombreuses régions chaudes du monde, d'Europe, du Moyen-Orient, d'Afrique du Nord, puis d'Asie, notamment Inde et Chine, après le Xe siècle et d'Amérique, spécifiquement sans le sud des États-Unis et Amérique du Sud, après le XVIIe. Aujourd'hui, le gel d'aloès entre essentiellement dans la composition des cosmétiques et boissons.

Aloe vera_plante-sève_wp

Histoire

On suppose que l'aloès est issu d’Égypte ou du Moyen-Orient et les Espagnols auraient apporté les premiers plans d'aloès en Amérique. La plante a été acclimatée puis cultivée un peu partout dans le monde. Elle est également une plante d'intérieure.

De 1750 avant notre ère (antique Mésopotamie) à la Grèce des débuts de l'ère chrétienne, en passant par l'époque des pharaons d’Égypte, le gel d'aloès était réputé pour ses vertus contre les infections de la peau et son latex pour ses propriétés laxatives.

En 1820, la pharmacopée officielle des États-Unis évoque les propriétés laxatives de l'aloès ; il sert aux diverses préparations pharmaceutiques décrites en détail.

En 1935, le gel est utilisé par des médecins afin de soigner les brûlures provoquées par les rayons X. Il entre alors dans le domaine des cosmétiques et dermatologiques.

Près de 15 espèces d'aloès détiennent des propriétés médicinales, dont l'Aloe barbadensis. Les plus courantes sont l'Aloe arborescens, bien connu au Japon, Portugal et Brésil, l'Aloe succotrina, l'Aloe curaçao, l'Aloe capiensis et l'Aloe ferox, servant à la fabrication des extraits à base de latex (aloès pharmaceutique) et dont le gel est aussi utilisé.

Aloe vera_plante-feuilles_wp

Composition

L'aloès produit 2 substances très différentes autant par leur aspect que par leurs vertus thérapeutiques.

Le latex est la sève jaune et amère se trouvant dans les minuscules canaux de l'écorce, la couche externe des feuilles. Il contient 20 à 40 % d'anthranoïdes, principalement l'aloïne, qui sont des molécules aux effets laxatifs puissants. Il peut être irritant pour la peau et les muqueuses.

Le gel est le composé d'un mucilage (substance visqueuse) clair présent à l'intérieur des grosses feuilles. Il concentre des propriétés fortement émollientes (amollit et adoucit les tissus) et est ainsi largement employé en cosmétologie et dermatologie. Il peut également être pris par voie interne sous forme de gélules ou jus, dont la boisson doit comprendre au moins 50 % de gel.

Aloe vera_plante-gel_wp

Propriétés

  • Soulage la constipation occasionnelle
  • Apaise la colite ulcéreuse
  • Traite l'herpès génital
  • Diminue le risque de douleur associée au lichen plan (maladie auto-immune qui se manifeste par des lésions cutanées et sur les muqueuses)
  • Soigne le psoriasis, les lésions, infections et inflammations de la peau.
  • Accélère le processus de guérison des brûlures du 1er et 2e degré
  • Traite la dermite causée par la radiothérapie
  • Réduit la plaque dentaire
  • Abaisse le taux de glucose chez les diabétiques

Aloe vera_plante-spirale_wp

Utilisations

Le gel s'applique plusieurs fois par jour directement sur les parties touchées, en cas d'herpès génital, lichen plan, lésions cutanées légères, brûlures, engelures, etc. Et en cas de diabète, bien que l'efficacité hypoglycémiante du gel ne soit pas clairement établie, il est toutefois conseillé habituellement de prendre 1 c. à soupe 2 fois par jour avant les repas.

Le latex s'utilise en cas de constipation uniquement aiguë et ponctuelle. Il ne doit surtout pas être employé continuellement, car l'effet laxatif puissant peut nuire à des doses variables selon les personnes. Il est recommandé d'ingérer 50 à 200 mg de latex le soir au coucher.

Aloe vera_plante-latex_wp

Ceci n'est qu'un résumé partiel des vertus de l'Aloe vera. Il possède de nombreux autres bienfaits, comme pour le traitement de l'inflammation du cuir chevelu, des aphtes, de la gingivite, de la gale...

Cependant, pour les personnes sujettes à des troubles caractéristiques plus importants ou des affections similaires à plus forte densité, il est préférable de demander l'avis d'un médecin plutôt que de pratiquer l'automédication.