Née le 23 mars 1882 et décédée le 14 avril 1935, est une mathématicienne allemande, spécialiste d'algèbre abstraite et de physique théorique qui a révolutionné les théories des anneaux, des corps et des algèbres.

En Physique, le théorème porte d'ailleurs son nom. Le théorème de Noether explique ainsi le lien fondamental entre la symétrie et les lois de conservation.

Non seulement, ses travaux reçurent le refus de ses pairs masculins, mais également elle n'intégra jamais l'équipe enseignante de l'Université de Göttingen, ne fut jamais payée ni même reconnue pour ses recherches et découvertes avant plusieurs années, lesquelles représentent pourtant des véritables références en algèbre et en physique théorique.

Albert Einstein l'a décrira d'ailleurs tel "le génie mathématique créatif le plus considérable produit depuis que les femmes ont eu accès aux études supérieures."