ASUS_Reviens_wp

Au début mai dernier, mon tout premier ordinateur portable ASUS qui m'a été offert pour mes 40 ans a commencé à faire des siennes. Il m'a fait le coup de "désolé, je suis fatigué aujourd'hui, je travaille à mon rythme", 20 minutes pour réussir à télécharger une toute petite photo sur mon blog. Puis, fatigué de plus en plus, il ne suivait plus la cadence de ma frappe sur le clavier, 10 minutes pour écrire et voir une ligne s'afficher... inutile de vous préciser le temps passé pour écrire un article complet... surtout, comme vous avez pu le constater, je ne suis pas bavarde du tout  :)

Mais, tenant de tout mon cœur à mon petit ASUS (il constitue le quotidien de ma période anglaise dont encore 1 an 1/2 à rester ici), je me décidais de tout faire pour qu'il demeure dans ma vie. J'ai alors passé des heures et des jours à peiner pour glaner des informations sur Internet (puisqu'il me refusait de même la rapidité de la connexion) afin de trouver le bon remède à sa maladie, le soigner et éventuellement le guérir.

Après avoir enfin trouvé un site d'informaticiens experts, j'ai suivi leurs instructions avec beaucoup de mal car l'informatique et moi ça fait 12 658, d'ailleurs, je serais bien incapable aujourd'hui de vous expliquer comment j'ai fait ! Et miracle ! Il a de nouveau fonctionné de manière raisonnable, bon bien sûr pas comme avant, il n'avait plus 20 ans non plus, mais une façon qui me permettait en tout cas de moins galérer pour vous présenter l'ensemble de mes articles. Or, le miracle ne fut évidemment que de courte durée, une bonne semaine tout au plus. Je me décidais donc, toujours suivant les conseils des pros, d'attaquer le mal par la racine en le remettant à son état d'origine (appelé état de sortie d'usine), car selon ces sources, le fait que tout ordinateur portable soit vendu sans cd d'installation viendrait du fait qu'il possèderait dans sa mémoire un système de restauration le réinitialisant ainsi tel qu'il était à sa sortie d'usine.

ASUS_Reviens_dos_wp

Bref !  J'ai donc pris le taureau par les cornes et j'ai suivi ainsi les instructions à la lettre. Une journée complète de 6 heures le matin jusqu'à 17 heures le soir, avec quand même une pause déjeuner. Heureusement aussi que j'avais publié un article avant de me lancer dans cette opération de la dernière chance. Après quoi, mon petit ASUS bien aimé m'a donné un regain d'espoir... trois jours ! Le quatrième jour, la guerre était déclarée ! Un écran bleu avec plein de trucs bizarres écrits dessus est apparu à l'allumage de mon ASUS. "Non ! Non !" Lui disais-je alors "Tu ne peux pas me quitter comme ça !" Mais, en vain ! J'eus beau l'éteindre, le rallumer, il avait décidé de se mettre en grève sans préavis ! Ne réussissant à ne plus rien obtenir de lui, je dus prendre la résolution de l'abandonner à son triste sort, le laisser partir pour le remplacer.

Mais voilà, trouver un ordinateur comme mon petit ASUS en Angleterre est impossible car les claviers sont en QWERTY, non en AZERTY et bien évidemment les accents sont absents. Problème lorsque l'on écrit en français, car écrire par exemple quand "meme" sans accent peut porter à confusion, il peut vouloir dire "même" ou "mémé", ce qui ne signifie du tout pas la même chose.

Cependant, dans mon malheur, mon petit ASUS m'a lâché au moment où je devais aller en France. Je profitais alors de l'occasion pour m'apprêter à lui présenter définitivement mes adieux. Or, un autre problème se posa. Quel remplaçant digne de mon petit ASUS allais-je choisir ? Car, comme toute nulle en informatique, donc pc compris, qui se respecte, lequel parmi tous les ordinateurs proposés dans le rayon correspondant du supermarché dans lequel j'étais ferait mon bonheur ?

ASUS_Reviens_face_wp

Par conséquent, je demandais conseil. Un vendeur d'une cinquantaine d'année se présenta à moi. "Ouille !" Pensais-je "Vu son âge, il doit s'y connaître autant que moi !" Ok, me direz-vous, ce n'est pas très sympa, mais honnêtement, vous aussi auriez peut-être pensé la même chose. Et là, la claque ! Ce vendeur s'y connaissait vraiment et m'a littéralement donné un super cours accéléré en informatique sur les bases très simples pour choisir son pc sans se faire avoir ! Ah ! Comme les vilains préjugés sont tenaces ! Et comme cela a été bien fait pour moi de prendre cette gifle ! Car, au bout du compte, je suis repartie avec un autre ASUS encore plus performant que le précédent !

Pour conclure, je me permets donc à mon tour de vous transmettre ce petit savoir qui peut s'avérer vraiment très utile en cas d'achat de pc portable. D'abord la marque, à privilégier ACER ou ASUS qui font partie de la même maison et restent des valeurs très sûres. Ensuite, premier point, la mémoire, ne surtout pas opter pour la mémoire partagée, car si vous regardez souvent des vidéos ou pratiquer des jeux sur l'ordinateur, la partie de la mémoire consacrée à ce domaine se servira dans l'autre partie mémoire en cas d'insuffisance de sa capacité et provoquera alors ce genre de coupure que certains d'entre nous avons déjà pu constater lors d'un visionnage vidéo. Préférez donc la mémoire séparée, la partie relative au domaine vidéo et l'autre partie pour les tâches usuelles de l'ordinateur. Second point, le processeur, le plus important, c'est lui qui détermine la rapidité de l'ordinateur. Vous avez deux types courants de processeur, la série des Intel et des AMD reconnaissable par le "i" ou le "A" placé devant les chiffres de référence du processeur et indiquée sur chaque fiche descriptive de l'ordinateur présentée dans les magasins. Ces deux types sont équivalents, mais un petit plus pour les Intel. Pour une rapidité sûre, choisissez à partir du i5. Mais, si votre utilisation est davantage bureautique, le i3 sera parfait. Surtout, évitez le processeur Celeron inclus dans la majorité des ordinateurs à bon marché, car il s'avère inefficace dans le temps. Et à très moyen terme vous dépenserez plus d'argent, car vous devrez changer d'ordinateur. En résumé, l'ordinateur est un achat qui demande un sacrifice financier si vous souhaitez du long terme. Comptez à partir de 600 € pour avoir un pc qui vous dure un minimum de 8 ans, en dessous de ce montant, vous n’excéderez pas les 4 ans. Ce qui s'est d'ailleurs produit avec mon ancien ASUS, il n'a tenu que 3 ans 1/2 environ. J'espère que ces petites astuces pourront vous aider en cas de besoin.

N.B. : Chers informaticiens, chères informaticiennes, j'espère avoir tout bien compris ! Si vous passez par-là, n'hésitez surtout pas à me corriger si jamais je me suis trompée  :)