Il est parfois utile de se demander si certains individus ont toutes leurs capacités intellectuelles intactes !

Une jeune femme du nom de Sarah Seawright, arrêtée récemment par la police pour vol aggravé, kidnapping, entrave à la justice, et falsification de preuves, est devenue une véritable star sur le web grâce à sa photographie faciale d'identification judiciaire !

Sa photo d'arrestation a été jugée par certains internautes comme digne de celle d'un mannequin, au point que le détenteur du compte Tumblr Ugly Plastic a décidé d'en faire la pub, s'étant donné pour mission de diffuser toutes les photos d'identification judiciaire réussies des femmes arrêtées par la police ! Super la mission !

Le plus insensé dans cette histoire est que la photo de la jeune femme a suscité un tel engouement sur les réseaux sociaux, que ce cliché a eu le privilège de se voir attribuer son hashtag #PrisonBae

Alors que certains internautes publient des commentaires sur la beauté de la jeune femme, d'autres poussent le bouchon encore plus loin en demandant sa libération pure et simple !

Ces derniers ont-ils oublié que cette jeune femme, toute jolie soit-elle, est une criminelle avant tout !

Le pire ! Le cas de cette jeune femme est loin d'être isolé ! Puisqu'il y a peu de temps, la photo de Jeremy Meeks, un jeune homme arrêté pour une série de vols à main armée a connu un succès similaire ! Pire encore ! Il s'est vu offrir un contrat par une prestigieuse agence de mannequin !

Au vu de cette envolée, la jeune femme pourrait bien suivre la même direction !

Où allons-nous ?

Tandis que les victimes se battent comme des damnés pour obtenir une poussière de droit de reconnaissance, les criminels eux semblent avoir de plus en plus de beaux jours devant eux !

La morale de cette histoire ? Inciter les jeunes à devenir des criminels pour trouver un bon job !

Ces internautes n'ont-ils donc pas d'autre "mission" que d'encourager les mauvaises graines à prendre du terrain ! Ont-ils ne serait-ce qu'une once de dignité à accorder aux victimes de ces criminels qui, elles, n'ont ni leur hashtag, ni leur photo en première page !

Quant à cette agence de mannequin, toute "prestigieuse" soit-elle, n'a-t-elle pas d'autres choix que de recruter ses futurs mannequins parmi les criminels, alors qu'il suffit de sortir dans la rue pour voir des beaux garçons et des belles filles s'y promener ?