#BrutalCut_wp

L'ONG britannique ActionAid a lancé récemment une nouvelle campagne de lutte contre les excisions, dont sont victimes beaucoup trop de filles encore dans le monde, et notamment au Kenya, véritable fléau.

Nommant sa campagne #BrutalCut, coupure brutale, elle sollicite les Youtubeurs, ayant un fort impact, de couper ainsi brutalement leur vidéo pour y insérer un message frappant de sensibilisation.

La jeune Youtubeuse Scola Dondo a d'ailleurs rejoint cette initiative en incluant dans l'une de ses vidéos un message percutant. Au bout de cinq minutes, la vidéo s'arrête net, une fillette apparaît alors face à la caméra et dit : "Cette coupure doit être gênante, mais certaines coupures détruisent des vies.", accompagné du message : "Aidez les fillettes kényanes à échapper aux mutilations génitales."

Afin de permettre une participation maximale des Youtubeurs influents, l'ONG a mis à disposition, via son site, un outil pratique pour effectuer cette coupure. Et les visiteurs ont également la possibilité de consulter une vidéo plus longue expliquant le travail de l'ONG, dans laquelle différents témoignages de jeunes filles sont présents : "Je préférerais mourir sur la route plutôt que de me vider de mon sang après une mutilation génitale" ; "Quand j’ai été circoncise, j’ai failli mourir" ; "C’est important d’avoir un endroit sûr où aider les enfants comme nous. Parler des mutilations génitales aux parents est très important, les aider à comprendre."

Grâce à cette campagne, l'ONG espère délivrer le message au plus grand nombre et obtenir également des fonds afin de poursuivre son action. Car, comme elle l'explique, la période de la fin de l'année scolaire au Kenya, en août, provoque une terrible vague de mutilations génitales dans le pays, après quoi, les jeunes filles arrêtent l'école, sont pour la plupart mariées et tombent enceintes rapidement.