charity-breakfast_wp

L'une des femmes membre de l'International Women's Club nous a convié vendredi matin de cette semaine à participer à un petit-déjeuner de bienfaisance, the charity breakfast, pour soutenir le programme de développement de soins de santé dans l'État de Karenni, le plus petit État ethnique de Birmanie.

Bénévole dans l'association Karenni Student Development Programme (KSDP), elle a donc organisé cet évènement à son domicile. Du couloir de l'entrée, en passant par les trois pièces attenantes, jusqu'à la salle à manger, aménagée pour l'occasion en salle de petit-déjeuner, des produits divers et variés, dont certains fait-main, provenant de pays d'Asie du Sud-Est (région située à l'est de l'Inde et au sud de la Chine) étaient mis en vente. Les sommes récoltées seront versées ensuite à l'association.

Le petit-déjeuner était également payant, 3 £ pour le café ou le thé et 4 £ pour une part de gâteau de son choix ou le bread soup (soupe de légumes accompagnée de 4 tranches de pain brun et d'un pot de beurre)

L'ambiance fut conviviale et le service était assuré par d'autres membres de l'association ainsi que d'autres femmes du club qui s'étaient portées volontaires.

Nos achats terminés, avec mes deux compères françaises, nous avons alors rejoint la salle du petit-déjeuner. L'une de mes nouvelles copines françaises, ancienne expatriée résidant à Grimsby depuis plus de 15 ans, nous présenta son ami de longue date, un vieux monsieur anglais venu pour l'évènement.

charity-breakfast_ksdp_wp

Un monsieur charmant avec lequel nous avons échangé une belle conversation, surtout qui eut la gentillesse et beaucoup de patience de supporter mon langage à la Tarzan et Jane. Car ma compréhension de l'anglais est acquise à environ 90 %, quant à mon expression orale, elle reste encore bien compliquée. Bah oui, tout de même, vivre presque 4 ans dans une grotte à simplement écouter l'anglais sans avoir vraiment de communication hormis les commerçants ne permet pas d'acquérir un niveau d'anglais au top. Mais bon, je ne me fais pas de souci, grâce au club, je commence tout doucement, mais sûrement à progresser.

Après le charity breakfast, ce charmant monsieur nous invita toutes les trois ainsi qu'une autre expatriée qui est super gentille, rigolote, toujours souriante et de bonne humeur, une sud-africaine avec laquelle j'ai de suite créé un super lien dès notre première rencontre (elle a 40 ans aussi, donc, même génération, ça aide)

Et là, mes amis ! Le repas d'enfer ! Je n'ai jamais aussi bien mangé que depuis mon arrivée en Angleterre ! Un repas Thaï ! Des mets délicats et savoureux accompagnés d'une bonne bouteille de vin rouge ! Une ambiance qui m'a rappelé celle des bons repas conviviaux que je faisais en France.

Un vrai bon moment de partage qui fait du bien au cœur et au corps...

Bon dimanche !