Charleroi et sa montagne_wp

Pour l'avant-dernier jour de notre petit voyage à Charleroi, nous allons enfiler de bonnes chaussures pour découvrir les quelques endroits de cette ville qui recèlent de très belles surprises. Mais aussi ayant bien mangé au restaurant hier soir, un peu de marche à pied ne nous fera pas de mal pour digérer et prendre un bon bol d'air !

Alors, allons-y, c'est parti !

Bien que la Belgique soit souvent appelée le plat pays, Charleroi infirme un peu ce préjugé avec sa célèbre rue de la montagne. Et cette rue porte vraiment bien son nom ! Car elle grimpe sévère ! Elle était célèbre autrefois pour ses commerces qui longeaient toute la rue, du bas jusqu'en haut, nous amenant ainsi vers la ville haute.

Hé oui ! Charleroi a sa ville basse et sa ville haute !

Cependant, nous pouvons également rejoindre la ville haute en passant par le parc de la Reine Astrid, dont sa statue est située à l'entrée de celui-ci. Un magnifique parc en pleine ville, pas très loin du centre, contenant en plus une particularité à sa sortie... Je vous laisse deviner...

Charleroi et sa montagne_parc1_wp

Charleroi et sa montagne_parc2_wp

Charleroi et sa montagne_parc3_wp

Charleroi et sa montagne_parc4_wp

Charleroi et sa montagne_parc5_wp

Charleroi et sa montagne_parc6_wp

Vous avez trouvé ?

Oui, évidemment ! Lucky Luke et Jolly Jumper ! Cette statue qui fait référence au créateur belge de cette fameuse BD, Maurice de Bevere, dit Morris, né en 1923 à Courtrai et mort en 2001 à Bruxelles.

Et cette statue de BD n'est pas la seule dans la ville. Une autre se trouve en plein milieu d'un rond-point (que je n'ai pu photographier, car à ce moment-là, pour le coup, j'étais en voiture...) et représente ce tout autant connu animal imaginaire, le Marsupilami. Animal imaginé par le grand dessinateur belge André Franquin, né en 1924 à Etterbeek (Belgique) et décédé en 1997 à Saint-Laurent-du-Var (France)

Nous voilà maintenant à la ville haute. Et imaginez-vous être au dimanche. Quelle chance nous avons, c'est jour de marché ! Un jour qu'il ne faut surtout rater pour rien au monde. Ce marché est aussi immense qu'il est complet !

Charleroi et sa montagne_marché1_wp

Charleroi et sa montagne_marché2_wp

Charleroi et sa montagne_marché3_wp

Charleroi et sa montagne_marché4_wp

Charleroi et sa montagne_marché5_wp

Et ce que vous voyez là n'est qu'une toute petite partie de ce marché. Aujourd'hui, il n'y a pas grand monde car la météo ne s'y prête pas. Or, lorsque les beaux jours arrivent ou que le soleil est au rendez-vous (plus souvent qu'on pourrait le croire), le marché est noir de monde. On marche au pas à pas.

Sur ce, les cloches de l'église viennent de sonner midi, il est temps de nous trouver un bon endroit sur le marché afin de nous restaurer.

Concrètement, je vous retrouve demain pour notre dernier jour, où là, nous allons clôturer ce voyage... Non, non, je ne vous dis rien... Ce sera la surprise...