Dawn Shaughnessy_citrouilles-déco_wp

Les festivités de Halloween terminées, LES CHRONIQUES MORTES OU VIVES reprennent leur cours...

Dawn Shaughnessy_usa-lawrence-livermore-national-laboratory_wp

Dawn Angela Shaughnessy est une radiochimiste américaine et chercheuse principale du groupe d'éléments lourd du Lawrence Livermore National Laboratory (LLNL), centre de recherche fédéral situé à Livermore, Californie, aux États-Unis, fondé par l’Université de Californie à Berkeley en 1952. Elle a participé à la découverte de 5 éléments super-lourds avec les numéros atomiques 114 à 118.

Enfant, elle désirait devenir médecin. Mais à l'école secondaire El Segundo High School, à Los Angeles, elle s'intéresse à la physique-chimie. En 1993, elle obtient son baccalauréat en chimie à l'Université de Californie à Berkeley. Elle rejoint le groupe de Darleane C. Hoffman pour ses études de doctorat. En 2000, elle termine son doctorat au UC Berkeley College of Chemistry. Sa thèse porte sur la fission retardée de l'einsteinium. Elle remporte un prix reconnaissant sa force dans l'enseignement aux cycles supérieurs.

Dawn Shaughnessy_usa-uc-berkeley-college-of-chemistry_wp

En 2000, sous la direction de Heino Nitsche, elle étudie, au Lawrence Livermore National Laboratory, les interactions entre le plutonium et les minéraux porteurs de manganèse,  dans le cadre d'une initiative du Département de l'énergie des États-Unis pour nettoyer l'environnement de matériaux. En 2002, elle entre définitivement au LLNL.

En 2012, son groupe de recherche reçoit une subvention de 5 000 $ qu'il fait alors don au département de chimie de Livermore High School. En 2013, elle est nommée à la tête du groupe expérimental nucléaire et de radiochimie. Elle contribue à des campagnes afin de célébrer le Mois de l'histoire des femmes. En 2014, elle édite le livre The Cheminstry of Superheavy Elements.

Dawn Shaughnessy_tableau-périodique-des-éléments_wp

Tout en dirigeant le groupe des éléments lourds, elle établit un partenariat avec le Joint Institute for Nuclear Research (JINR), à Dubna, dans l'oblast (unité administrative de type "région" existant en Russie, Ukraine, Kirghizistan et Bulgarie) de Moscou, en Russie. Ce centre international de recherche dans le domaine des sciences nucléaires emploie 5 500 personnes et 1 200 chercheurs, dont 1 000 docteurs en doctorat de 18 États membres, y compris l'Arménie, Azerbaïdjan, Bélarus et Kazakhstan. Mais la plupart des scientifiques sont d'éminents scientifiques russes.

Avec son équipe, ils arrivent à identifier 5 nouveaux éléments super-lourds, lesquels sont confirmés par l'Union internationale de chimie pure et appliquée (UICPA) en début 2016. Dawn Shaughnessy a d'ailleurs appelé l'un d'eux l'élément 116 Livermorium, en honneur au LLNL, dans lequel ces éléments ont été découverts. Les travaux récents de Dawn se portent notamment sur la criminalistique nucléaire (être capable d'identifier les traces de matières fissiles, de produits, et de produits d'activation après une explosion). Son équipe tente d'automatiser la préparation et la détection des échantillons, lui permettant d'accélérer l'analyse des isotopes.

Dawn Shaughnessy_russie-joint-institute-for-nuclear-research_wp

Ses prix et distinctions :

  • 2018 - Élue membre de l'American Chemical Society
  • 2016 - Fast Company Most Creative
  • 2012 - Intronisée au Alameda County Women's Hall of Fame
  • 2010 : Departement of Energy Office of Science Oustanding Mentor Award (Prix de mentor exceptionnel de l'Office des sciences du ministère de l'Énergie)
  • 2010 : Gordon Battelle Prize for Scientific Discovery (Prix Gordon Battelle pour la découverte scientifique)