Dindim & João1_wp

Une très belle histoire d'amitié entre l'animal et l'homme.

Dindim & João2_wp

Cela fait maintenant 5 ans que "Dindim", un manchot de Magellan, parcourt 8 000 km aller et retour pour retrouver tous les ans son sauveur devenu son ami, João Pereira de Souza, et repartir rejoindre la banquise.

Dindim & João3_wp

João, un maçon retraité de 71 ans coule des jours heureux sur l'île d'Ilha Grande au large de Rio au Brésil où il s'adonne à son loisir favori, la pêche.

Dindim & João4_wp

Et c'est en 2011 que sa vie de retraité paisible va changer. Se promenant sur la plage, il découvre agonisant sur un rocher, couvert de pétrole, un oiseau migrateur marin, qu'il appellera plus tard Dindim. Sans aucune hésitation, il recueille l'animal blessé chez lui, le nettoie du mazout, le soigne et l'aide à reprendre des forces en le nourrissant de poissons à la façon de ses congénères afin qu'il accepte de se nourrir plus facilement. Ses forces retrouvées, le manchot séjourne quelques temps chez son sauveur puis part rejoindre les siens du côté de la Patagonie à environ 4 000 kilomètres au Sud.

Dindim & João5_wp

Poursuivant alors sa vie commune de retraité, quelques mois plus tard, il voit revenir le manchot sur la plage à l'endroit où il l'avait découvert. Et cela dure maintenant depuis 5 ans où Dindim migre jusqu'au pêcheur avec lequel il reste 8 mois avant de retourner sur la banquise.

Dindim & João6_wp

Un lien très fort s'est ainsi tissé entre le pêcheur et le manchot. D'ailleurs, à chaque fois que Dindim retrouve João, il ne peut s'empêcher de cacher sa joie ; sa queue frétille, il pousse des petits cris et couvre son ami de bisous avec son bec.

Dindim & João7_wp

João a déclaré à Globo TV, chaîne de télévision à laquelle il a dévoilé son incroyable histoire qui a traversé les frontières pour arriver jusque chez nous : "Je l’aime comme si c’était mon propre enfant et je pense que lui aussi m’aime"

Dindim & João8_wp

Et oui ! Incroyable histoire lorsque nous savons que les manchots ont davantage tendance à pincer les humains qu'à leur faire des bisous ! Pour les experts, Dindim considère tout simplement le pêcheur comme l'un des siens.

Dindim & João9_wp

Une dernière photo pour clôturer cet article en tendresse…

Dindim & João10_wp

Bon dimanche !