La marque de lessive Ariel, appartenant au groupe Procter&Gamble, a envoyé l'un des plus beaux et édifiants messages en Inde via une publicité vidéo de quelques minutes.

Cette publicité met en scène un père de famille qui prend conscience de tout ce que sa fille, mère de famille également, accomplit à la maison lorsqu'elle rentre le soir du travail, de la préparation du repas, la vérification des devoirs d'école de son fils, le rangement des courses, aux appels téléphoniques professionnels auxquels elle doit répondre, à la lessive, etc., jusqu'à apporter une tasse de thé à son mari, assis sur le canapé en train de regarder la télévision.

Cette dernière commence ainsi avec ce texte écrit en grosses lettres blanches sur fond noir prenant tout l'écran : "Cette vidéo n'est ce que vous croyez"

Puis la vidéo se poursuit où nous voyons la mère de famille s'activer, son père est assis sur une chaise devant la table à manger et son mari, lui, est assis sur le canapé devant le poste de télévision. Pendant que celle-ci court dans tous les sens pour accomplir ses "devoirs" ménagers tout en répondant encore à ses obligations professionnelles, son père l'observe et nous voyons en sous-titrage la traduction de ses pensées qui s'inscrivent tout au long de la publicité  :

"Ma petite fille, tu as grandi maintenant. Avant, tu jouais à faire la ménagère. Et aujourd'hui, tu gères ta propre maison et ton travail. Je suis tellement fier. Et je suis tellement désolé. Désolé que tu doives faire ça seule. Désolé de ne t'avoir jamais arrêté quand tu jouais à la ménagère. Je ne t'ai jamais dit que ça devait être uniquement ton boulot mais également celui de ton mari. Et comment aurais-je pu le dire... ["Nettoie mon T-shirt vert !", crie à ce moment son mari] alors que je n'aidais jamais ta mère. Et tu as vu, tu as appris. Ton mari a dû apprendre la même chose de son père. En jouant l'homme, il aura fait semblant de regarder la télé pendant que tu faisais semblant de faire du thé. Désolé de la part de son père. Désolé de la part de tous les pères qui montrent le mauvais exemple. Mais ce n'est pas trop tard. Je vais faire un effort et aider ta mère aux tâches ménagères. Je ne deviendrai pas le roi de la cuisine mais au moins je peux aider pour les lessives. Toutes ces années, j'avais tort. Il est temps que j'arrange les choses. Bien à toi, Papa."

Le père se lève ensuite pour rentrer chez lui. Il sert sa fille dans ses bras et s'en va. La fille se retourne et trouve une enveloppe à son attention posée sur le rebord d'un meuble. Elle s'assoit, l'ouvre et découvre la lettre de son père à l'intérieur lui exprimant ces pensées. Alors que la fille prend connaissance du contenu de la lettre, nous voyons son père dans un taxi, arrivé chez lui, défaire sa valise, prendre le linge dans ses bras et lorsqu'il se retourne, sa femme est là pour le lui récupérer. D'un geste plein de tendresse, il lui fait signe qu'il va s'en occuper, puis se dirige vers le lave-linge. Nous voyons sa femme très surprise et qui ne semble pas trop comprendre ce qui se passe. Elle part alors rejoindre son mari et nous les voyons tous les deux, le mari mettant le linge dans la machine tout en suivant les conseils de sa femme qui lui montre comment faire.

La vidéo se termine sur l'image du paquet d'Ariel posé bien évidence sur le lave-linge avec cette phrase qui vient s'inscrire en grand en dessous de celui-ci : "Pourquoi la lessive est uniquement un travail de mère ?", suivie de la mention :

Père, #PartagezLaCharge

Un message fort dans cette vidéo qui a été visionnée plus de 5 millions de fois en moins de 48 heures et qui a été partagée par Sheryl Sandberg, ancienne vice-présidente de Google et actuellement directrice des opérations de Facebook, sur sa page, qu'elle a accompagné de ce commentaire : "Il s'agit d'une des vidéos les plus puissantes que je n'ai jamais vue - montrant comment les stéréotypes nous blessent tous et sont transmis de générations en générations. Quand les petites filles et les petits garçons jouent à papa et maman, ils copient le comportement de leurs parents, cela n'impacte pas seulement leurs jeux d'enfants mais modèle également leurs rêves à plus long terme."

Sheryl Sandberg rappelle aussi que cette vidéo a remporté le prestigieux prix du festival de publicité Cannes Lions en 2015.