En Tunsie_Et si les femmes allaient dans les cafés pour hommes1_wp

L'émission RDV9 de la chaîne de  télévision tunisienne Attessia a tourné une caméra cachée dans un café "réservé aux hommes", situé dans le quartier Ariana à la périphérie de la capitale.

Jusque là, rien de vraiment extraordinaire.

Sauf qu'un groupe de femmes s'est installé dans ce café et la caméra cachée a alors filmé les réactions des habitués étonnés d'y voir le sexe opposé. L'objectif de cette mise en scène est de dénoncer le sexisme de la société tunisienne, comme il l'a été évoqué sur le site du Huffington Post Maghreb le 1er mars.

Dans de nombreuses parties du monde, notamment en Tunisie, ce sont les hommes qui occupent principalement l'espace public et les femmes en sont souvent écartées. Une situation sur laquelle l'émission de télé a voulu attirer l'attention de la planète par le biais de cette caméra cachée intitulée "Et si les femmes allaient dans des cafés pour hommes ?"

Et les habitués du café uniquement fréquenté par des hommes n'ont pas tardé à montrer leur réaction à la vue des femmes qui ont envahi l'endroit. L'un des habitués s'est ainsi exprimé : "C'est quoi cette histoire ?" 

En Tunsie_Et si les femmes allaient dans les cafés pour hommes2_wp

Ce qui a résumé exactement l'état d'esprit de tous les hommes qui sont entrés dans le café ; certains se sont empressés de faire demi-tour pour quitter le lieu, d'autres sont allés commander directement au bar pour ensuite consommer à l'extérieur et l'un des clients a même demandé s'il pouvait rester avant de partir s'asseoir dans un coin.

La séquence a rapidement fait le tour du globe. Même si cette caméra cachée a été réalisée dans un esprit purement humoristique, elle met toutefois en avant une réalité sur la place que la femme occupe dans la société, une sérieuse question problématique de fond.

Mona Dachri, chroniqueuse de l'émission, a déclaré : " Les cafés en Tunisie sont divisés par genre. Il y en a qui sont spécifiques "aux hommes", moins chers d'ailleurs. Il y en a qui sont mixtes, qui sont plus chers. Théoriquement, rien n'empêche les femmes d'aller dans les cafés pour "hommes""

Et si demain, il y avait des cafés "réservés aux imbéciles", ils feraient fortune...