GLOW_wp

Gorgeous Ladies Of Wresling, "Les superbes dames du catch", est une série télévisée américaine mettant en scène l'histoire fictive de la création d'une série éponyme réelle parue dans les années 80. Diffusée depuis le 23 juin dernier sur Netflix, cette série réalisée par Liz Flahive (série Homeland) et Carly Mensch (série Orange Is The New Black) vaut le coup d’œil.

Deux copines blogueuses ayant écrit un article sur ce sujet m'ont incité à regarder cette série, et donc à mon tour à vous en parler.

Non-amateur ou non-amatrice de catch s'abstenir !

L'histoire commence avec le premier personnage central, Ruth (Alison Brie), une jeune actrice n'arrivant pas à se faire une place dans le métier. Elle est amenée à auditionner pour un rôle dans une émission télévisée dédiée essentiellement au catch. Le réalisateur déjanté en manque de notoriété veut créer cette émission afin de gagner de l'argent pour l'élaboration de son nouveau projet de film complètement rocambolesque. Ce dernier est associé à un jeune producteur immature dépensant son argent dans n'importe quoi afin de s'occuper, un gosse de riche dont ses parents lui couperont les vivres. La jeune femme va ainsi se retrouver en compétition avec des femmes de tout horizon, toute culture, tout milieu social, et surtout au caractère bien trempé, afin de faire partie de l'équipe des 12 futures catcheuses. Essuyant un énième refus, elle finira finalement par obtenir le rôle grâce à l'intervention impromptue de sa meilleure amie qu'elle venait de trahir. Celle-ci sera également recrutée dans l'équipe. Naît alors GLOW.

GLOW_personnages_wp

Entre humour et situations abracadabrantes, cette série représente aussi bien l'univers des années 80 que l'esprit du catch. Chaque personnage tient son rôle et est identifiable. L'absurdité de certains évènements comme de l'ambiance passent allègrement, car c'est vraiment drôle.

On retrouve aussi l'empreinte de Orange is the new black, tant au niveau du charisme des personnages que de l'atmosphère.

Petit bémol. La série a toutefois du mal à décoller. Il faut attendre l'épisode 7 de cette première saison ne totalisant que 10 épisodes afin que la série prenne corps et devienne intéressante, notamment sur le plan du sport en lui-même.

Cela étant, on se laisse emporter par cette nouvelle série et je me laisserai tenter par la seconde saison, s'il y a...

Bon dimanche !