Je déménage_encore_wp

3e déménagement en 4 ans et 2e en Angleterre !

À ce rythme, je pourrais bientôt intégrer l'équipe de rugby du coin afin de transformer au moins un essai sans problème ou même l'équipe de foot et marquer un touchdown !

J'ai eu le plaisir incommensurable d'apprendre, il y a peu de temps par mail avec élégance, que mon propriétaire ne renouvelait pas le bail et qu'à la date précise du 29 mai (de cette année bien sûr), je devais quitter les lieux ! Heureusement, il n'a pas spécifié l'heure.

Nous sommes le 10 mars, je vous laisse faire le compte !

Me voilà donc repartie dans les cartons et la recherche d'un nouveau logement en location. Sachant que les propriétaires d'ici sont scrupuleux sur des détails qui n'ont absolument aucun intérêt, sauf celui d'ennuyer (je reste polie) le futur locataire, je ne sais vraiment pas ce que je vais trouver.

En rappel. La trêve hivernale n'existe pas en Angleterre. Et même si elle existait, je serais de toute façon hors période. De surcroît, les locations à longue durée ne sont pas non plus coutumières. Pour les British, la location à longue durée est à partir de 6 mois. Il me reste environ encore 8 mois à séjourner dans le pays.

Je suis maudite ! Les autres expatriés francophones, eux, ont la garantie de rester dans leur habitation durant leurs 5 ans. Bah, pas moi !

N'étant pas croyante, je ne me suis pas dit : "Mais qu'est-ce que j'ai fait au Bon Dieu pour mériter ça !" Mais plutôt : "J'ai effectivement la preuve que Dieu n'existe pas !" Ou encore que dans une ancienne vie (puisque je crois en revanche à la réincarnation), je devais être peut-être une meurtrière en série recherchée par toutes les organisations internationales de police criminelle. Et n'ayant pas été attrapée, mon karma dans cette vie-ci me le faisait payer !

Enfin, le côté positif. Si je n'arrive pas à me loger, je pourrais avec l'ensemble des cartons que j'ai accumulé depuis me construire une maison sur l'un des champs du paysan du coin.

Affaire à suivre...