Julie Galiay - La Liberté Mise à Nu_portrait_wp

Cette artiste peintre française vient d'être récemment censurée par Facebook ; son compte personnel et sa page ont été tout bonnement fermés durant plus 24 heures.

La raison ?

Cette photo :

Julie Galiay - La Liberté Mise à Nu_wp

Le 19 juillet dernier près de Gap, commune française située dans la région Provence Alpes Côte d'Azur, chef-lieu du département des Hautes-Alpes, une mère de famille de 46 ans et ses trois filles âgées de 9 à 14 ans ont été agressées à l'arme blanche par un homme de 37 ans dans un village de vacances.

Suite à ce fait divers, Julie Galiay a décidé à sa façon de combattre les violences faites aux femmes. D'où l'idée de cette sublime photo.

Pour ce faire, elle a contacté son ami, auteur de la photo, Xavier Renaudin, afin d'organiser un shooting mettant en scène des femmes nues de tous âges et cultures confondus "pour soutenir la cause féminine et notre liberté." Sollicitant alors toutes les femmes qui voudraient participer à l'aventure à s'inscrire sur son groupe Facebook La Liberté Mise à Nu, elle reçut des échos positifs bien au-delà de ses espérances, comme elle l'a déclaré : "L'engouement des femmes dépasse tout ce que j'aurais pu imaginer, elles ont toutes un message à faire passer et sont prêtes à surmonter leurs complexes et leur pudeur pour porter ce projet..."

2016 - Femme à la cigarette de Julie Galiay

Ainsi, le 28 juillet, les deux artistes et leurs 30 modèles se sont réunis sur la plage naturiste de la Pointe Espagnole aux abords de Royan pour vivre cette expérience unique.

À l'image du projet Everything She says Means Everything, Tout ce qu’elle dit signifie tout, du photographe Spencer Tunick qui fit poser peu de temps avant (le 18 juillet) une centaine femmes nues sur une propriété privée à Cleveland visant à dénoncer le sexisme du parti républicain, en particulier celui de Donald Trump, les 30 femmes furent immortalisées sur cette seule photo. Photo "symbolique" pour exprimer "le ras-le-bol général de vivre dans un monde d'insécurité, surtout pour nous, femmes", comme l'ont démontré les 30 000 partages du "post facebook coup de gueule" de Julie Galiay.

Or, Facebook n'a absolument pas du tout compris le message et quelques heures à peine après la diffusion, a censuré le contenu en le jugeant "inapproprié"

2016 - Monica1 de Julie Galiay

En réponse à cette censure, ainsi que l'a déclaré l'artiste : "De l'incompréhension a suivi la colère des filles concernées et de tous ceux et celles qui suivaient le projet, et la photo fut partagée et repartagée encore plus. Mon compte personnel, ainsi que ma page furent bloqués plus de 24h, et je ne suis pas la seule dans ce cas. Les internautes sont pour beaucoup indignés de cette censure incompréhensible tant la photo de Xavier représente bien la Liberté et la beauté féminine"

Malgré la mobilisation importante des internautes par la multiplication de leur partage de cette photo, Facebook s'est montré intransigeant et ne s'est pas ravisé.

Mais, Julie Galiay ne compte pas en rester là et a prévu un autre shooting le 21 août, dont de nombreuses femmes se sont déjà portées volontaires pour sa participation.

Dès lors, Julie Galiay réalise des croquis et tableaux à partir des œuvres photographiques de Xavier Renaudin qui seront alors présentés dans une exposition à Royan puis à travers la France. Les bénéfices des ventes seront reversés à une association caritative.

2014 - monde au balcon de Julie Galiay

Bravo à vous, Julie ! Merci de venir grossir le rang des femmes qui luttent pour leur dignité et leurs droits !

Parce qu'il ne suffit pas d'en parler pour faire bouger les choses, mais d'agir !

Pour conclure, je vous invite tous et toutes, cher(e)s ami(e)s à visiter le site de cette artiste, dont les œuvres sont vraiment splendides pour ma part, http://julie-galiay.com/