L'île de Majorque_drapeau_wp

Coucou, les amis !

Me revoilà ! Ressourcée à bloc ! Prête à partager avec vous mes découvertes sur cette île, très connue pour son côté très tourisme balnéaire mais pas forcément pour ses richesses naturelles !

Petit rappel historique pour les connaisseurs et petit cours d'Histoire pour les, non, comme moi...

L'île de Majorque_Porto Cristo_wp

L'île de Majorque, Mallorca en castillan et catalan, est la plus grande des îles Baléares. Située en mer Méditerranée, au large de Valence et de Barcelone, elle compte environ 875 277 habitants, selon le dernier recensement, et sa capitale est Palma de Majorque, appelée par ses habitants, les Majorquins, Ciutat. D'une superficie de 3 6257,75 km2, cette île continentale, dont la langue officielle est donc le catalan avec le castillan, tient son point culminant avec le Puig Major à 1 445 m et comprend 6 régions principales : Serra de Tramuntana, les montagnes au nord, Ponent au sud-ouest, Raiguer, les terres agricoles et viticoles au pied de la montagne, Pla au centre, Migjorn au sud-est, Llevant à l'est et la ville de Palma.

L'île de Majorque_vue-côte

Habitée dès la période préhistorique, les sites de Ses Païsses près de la ville d'Artà, puis par les Romains, les ruines d'Alcúdia, suivis des Vandales, l'Empire romain d'orient, ensuite par les Francs, les Maures almoravides, les Almohades de 902 à 1229, et les Catalans, l'île fut le cœur d'un royaume indépendant de 1276 à 1344 : le royaume de Majorque.

L'île de Majorque_Cala Bona_plage-tourist._wp

Près de 70 % de son PIB proviennent du tourisme développé à partir des années 60. Les Allemands et les Britanniques ont d'ailleurs élu l'île comme principal lieu de villégiature, dont 7 % des résidents permanents sont notamment des Allemands.

L'activité agricole traditionnelle tourne principalement autour des productions végétales, le vin, les amandes, les olives, les légumes, etc.

L'île de Majorque_hierbas-tunel-dulces_wp

Comme par exemple, l'excellent alcool typique de l'île appelé "hierbas" par les Majorquins et les fameux piments, les "guindillas" qui réveilleraient tous les morts de l'île mais tellement succulents.

L'île de Majorque_guindillas_wp

Et sans oublier les célèbres grottes du Drach, les "cuevas del drach", situées à Manacor, près de Porto Cristo, contenant le lac Martel, appelé ainsi en l'honneur de son découvreur Edouard-Alfred Martel, le plus grand lac souterrain au monde mesurant 115 mètres sur 30 mètres. Des grottes de toute beauté qui nous montrent une fois de plus que l'être humain est bien peu de chose face à l’œuvre de la Nature...

L'île de Majorque_cuevas-del-drach-porto-cristo_wp

Mais de tout cela, je vous en reparlerai plus tard, puisque je vous propose à partir de demain, lundi, une semaine consacrée à l'île de Majorque, plus précisément, aux lieux que j'ai visités, Cala Bona et Porto Cristo.

Et pour clôturer cette pause évasion, je vous livre quelques photos* prises avec mes petites mimines et peut-être avec mon œil de lynx ? En revanche, prises sous un ciel gris, mais ne m'en voulez pas, le soleil n'était pas toujours au rendez-vous...

L'île de Majorque_vue-côte-maisons_wp

L'île de Majorque_vue-côte-maisons-bateau_wp

L'île de Majorque_vue-côte-maisons-typ_wp

L'île de Majorque_vue-côte-mer_wp

L'île de Majorque_Cala Bona_plage-promenade_wp

* Mes photos ne sont soumises à aucun droit réservé et peuvent être copiées sans aucun souci, si vous le souhaitez.

Un très grand merci à vous tous, vous qui avez suivi les articles planifiés de ce blog durant mon absence.

Je vous souhaite un bon dimanche et vous retrouve demain avec des richesses culinaires majorquines à vous faire lécher les babines ainsi que tout au long de cette semaine, donc, avec d'autres trésors à partager...