L'Iran contre la maltraitance animale_chaton_wp

Une première en Iran ! Et une bonne !

Tandis que la France venait de connaître, elle aussi, son scandale au sujet de la maltraitance des animaux avec l'affaire d'un abattoir bio, c'est tristement au tour de l'Iran.

La diffusion sur le web d'une vidéo montrant un chien violenté par un homme a créé une vive réaction de révolte en Iran. Les Iraniens ont ainsi manifesté pour le vote d'une loi pénalisant la maltraitance animale.

La chaîne de télévision France 24 a rapporté l'information, où sur cette vidéo apparaît un homme frapper un chien à coups de bâton, le jeter ensuite contre une voiture pendant que deux autres hommes rient. L'assaillant fait alors monter le chien dans le véhicule pour lui donner de violents coups de pelle.

L'Iran contre la maltraitance animale_chien-brun_wp

Une vidéo tout simplement inqualifiable au niveau d'un tel déchaînement de sauvagerie et qui a littéralement scandalisé tout le pays. Cette réaction populaire a poussé les autorités à arrêter l'agresseur moins de 24 heures après la diffusion de la vidéo afin d'être jugé.

Mais, cette histoire ne s'est pas arrêtée là. Des centaines de personnes se sont soulevées contre la cruauté envers les animaux.

Le dernier dimanche de février, les Iraniens ont manifesté en masse à Téhéran devant l'institut de la protection de l'environnement afin de revendiquer le vote d'une loi contre la maltraitance animale.

Une véritable situation exceptionnelle dans ce pays !

L'Iran contre la maltraitance animale_chaton-roux_wp

Et c'est ce double évènement qui est à souligner comme étant incroyable, puisqu'en Iran, la loi islamique considère le chien comme "impur", les propriétaires sont d'ailleurs bien souvent harcelés, récoltent des amendes et leur animal leur est parfois même confisqué. Quant aux chiens errants, ils sont abattus la plus part du temps.

Comme l'a déclaré Reihaneh, observatrice à Téhéran, au média : "Il y a une certaine ironie dans cette affaire : cela fait des années que les mairies procèdent à l’abattage des chiens errants. Ils sont parfois torturés plus violemment que dans cette vidéo qui fait scandale. En 2015, des chiens errants ont été abattus sauvagement, la vidéo avait déjà suscité une émotion mais pas aussi massive que ces derniers jours."

Et selon elle, les associations de défense des animaux auraient prévu des manifestations au rythme de deux par semaine jusqu'à la création de la loi, tel qu'elle l'a conclu : "Ils réclament notamment l’arrêt des campagnes d’abattage des chiens et chats errants, la construction de refuges dans toutes les villes d’Iran pour accueillir ces animaux et l’arrestation immédiate de toute personne commettant un acte de barbarie contre un animal."

L'Iran contre la maltraitance animale_chien-blanc_wp

Souhaitons alors bonne chance aux manifestants afin qu'ils puissent obtenir gain de cause pour ces adorables boules de poils qui méritent tout autant eux aussi la dignité comme tout être vivant.