La location aux enchères_wp

Grrr ! En colère, je suis ! Tel que pourrait s'exprimer ainsi en toute sérénité Maître Yoda.

Or, je ne suis pas lui. Je ne serais pas non plus une super Jedi à qui il pourrait apprendre à léviter ou faire sortir un énorme vaisseau spatial hors d'un marécage. Surtout, je serais bien incapable de manier un sabre laser sans décapiter tout ce qui se trouve autour, de vivant ou pas. De plus, je n'ai pas non plus d'ennemi au nom significatif de Dark Vador. Quoique... Et bien que je sois davantage du côté clair de la force, il semblerait que le côté obscur tente de m'attirer à lui. En tous cas, il m'envahit !

Aujourd'hui, je m'apprêtais toute fière et victorieuse à vous annoncer : "Ça y est, je déménage !" Là aussi, quoique... Mon esprit serait peut-être bien d'être en train...

La semaine dernière, j'ai visité une maison correspondant enfin à mon profil au niveau de la durée de location et des exigences du propriétaire. Oui ! Les propriétaires d'ici sont très exigeants ! Pas d'animaux, pas de fumeurs, en priorité. Et ayant mon adorable vieux chat Clarence, je ne vais pas le tuer ni l'envoyer dans un centre de détention une pension pour animaux domestiques afin de trouver une maison, bien qu'un propriétaire me l'ait déjà suggéré. Et oui ! Les Anglais sont aussi comme ça ! Je pose donc ma candidature sur la liste pour cette maison, puisque nous étions 6 en tout à s'y être intéressés, mais avec un plus me concernant, selon l'agence.

En début de cette semaine, le choix du propriétaire a été donné. Ne sachant pas trop quel locataire prendre, il a tout simplement mis aux enchères le prix de la location et a donc loué sa maison au plus offrant ! Le prix de base locatif a ainsi doublé ! Une fois, deux fois, qui dit mieux, trois fois, adjugé, loué à 2 000 £ par mois ! Soit 2 368,40 € précisément !

Je précise également que je n'habite ni à Paris ni dans sa région et que les prix locatifs en moyenne ici sont aux alentours de 800 £ (947,36 €) pour la même superficie que cette dite maison.

Cependant, me posant sérieusement la question à savoir si une telle pratique était légale, car je ne fus jamais confrontée à cette situation auparavant, je pris mes renseignements. Résultat : Oui ! C'est d'ailleurs monnaie courante ! Les trois-quarts des propriétaires qui mettent en location leur bien agissent de la sorte, sachant parfaitement que les locations de maison sont très rares.

Littéralement furieuse de découvrir encore un vice caché des gens d'ici, je me suis dit de suite qu'à défaut d'avoir sous la main Maître Yoda, je devrais peut-être bien me mettre au yoga afin de faire passer la pilule.

Quoi qu'il en soit, bien que j'avilisse au plus haut point cette manière de s'enrichir sur le désarroi des gens, je me retrouve au point zéro. Enfin, pas tout à fait... 

Il a été toutefois stipulé qu'il était hors de question de céder de mon côté à cette coutume et j'ai obtenu également la garantie certaine de rester dans les lieux le temps de trouver un autre logement.

Donc, tout est quand même bien qui finit bien.