Le simple clip humoristique de cette institutrice, Cécile Mouré, a fait un véritable carton sur Internet au point de franchir les frontières de l'hexagone pour arriver jusqu'au Canada.

Visionné plus de 845 000 fois, ce clip met en scène une institutrice de primaire qui parodie la célèbre chanson de la Reine des neiges, "Libérée, délivrée", devenant alors "Libérée des livrets"

Ce pensum que tout enseignant subit à la fin de chaque année scolaire, comme le chante si bien d'ailleurs d'une très jolie voix, digne de celles de The Voice, Cécile Mouré : "Des tonnes de paperasse à signer, des parents à rencontrer, des contestations à justifier, des soirées à annuler..."

L'institutrice en profite même sous fond d'humour de transmettre un petit message : "Je suis fonctionnaire, tu vois, je ne suis pas payée à rien faire […] Tu vois, je ne suis pas payée à brasser de l'air !"

Ce clip sous-titré que l'institutrice a pourtant qualifié d'un "délire du dimanche soir" est devenu viral et a largement dépassé le cadre du monde éducatif. Devant un tel succès, elle a créé une page sur Facebook, [La maîtresse, au coin !], sur laquelle les internautes peuvent intervenir. Sa vidéo a eu un tel impact que les médias l'ont relayé en se retrouvant même jusque dans la presse de Montréal qui invite les enseignants à cliquer sur le like de sa page.

Enfin, en commentaire de sa vidéo posté sur YouTube, Cécile Mouré a écrit : "Un petit délire de dimanche soir... Même si j'aime beaucoup mon métier, le temps des livrets est toujours un peu douloureux. En communion avec tous les enseignants qui sont plongés dedans en ce moment."

Je vous laisse regarder cette vidéo sans prétention, mais que j'ai de même beaucoup aimée.

https://www.youtube.com/watch?v=rBolIW1pxdE