la-terrible-condition-des-filles-dans-le-monde_afrique_wp

Un coup au cœur...

Le terrible bilan d'une enquête a été rapporté le 11 octobre dernier par l'ONG britannique Save the Children à l'occasion de la journée internationale des filles.

Cette enquête, nommée "Every last girl" (Chaque dernière fille), s'est centrée sur 144 pays et dévoile une condition alarmante des filles.

L'auteur de cette étude, basée sur la santé, l'éducation et les opportunités des filles dans 144 pays du monde, Rebeca Zacayo Gyumi, avocate de droits des filles et fondatrice de cette ONG, a écrit : "Nous devons enfin libérer les filles de tous les obstacles auxquels elles font face, et les valoriser pour qu'elles défendent leurs droits et faire entendre leurs voix. Ça ne peut pas attendre."

la-terrible-condition-des-filles-dans-le-monde_bresil_wp

Ainsi, le résultat de cette recherche a mis en en lumière les 10 premiers pays dans lesquels les filles sont les mieux loties :

- Suède
- Finlande
- Norvège
- Pays-Bas
- Belgique
- Danemark
- Slovénie
- Portugal
- Suisse
- Italie

La France n'arrive qu'à la 18ème place du classement devant le Canada.

la-terrible-condition-des-filles-dans-le-monde_fille_wp

Plusieurs indicateurs ont été également identifiés sur la raison de la mauvaise condition de la femme dans le monde :

- Les mariages précoces : 700 millions de filles mariées (de force) avant leurs 18 ans.
- Les violences sexistes physiques, psychologiques et sexuelles qui ont lieu au domicile, à l'école ou au sein des communautés : 2,6 milliards de filles vivent dans des pays où le viol conjugal n'est pas punissable.
- Les mutilations génitales : 30 millions de filles sont estimés à risque dans la prochaine décennie.
- Le manque d'accès à une bonne hygiène sexuelle ainsi qu'aux services de santé : 70 000 adolescentes décèdent tous les ans de complication durant la grossesse ou l'accouchement dans les pays en développement.
- L'exclusion de l'économie : les familles au revenu très faible privilégient les garçons au détriment des filles qui développent alors une mauvaise santé et des problèmes nutritifs. Dans ces pays, 1/3 des femmes n'ont ni travail, ni droit à l'école.
- Le manque d'éducation, d'apprentissage, de présence féminine dans les parlements.
- L'esclavage sexuel qui touche davantage les filles que les garçons.

la-terrible-condition-des-filles-dans-le-monde_fillette_wp

L'ONG a même précisé : "Dans le monde, toutes les 7 secondes, 1 jeune fille de moins de 15 ans est mariée. Chaque année, 2,5 millions de filles de moins de 16 ans donnent naissance à un enfant."

Ce qui est notamment le cas au Brésil, dont 877 000 Brésiliennes âgées entre 20 et 24 ans ont été mariées avant leurs 16 ans.

Enfin, les pays en dernière position du classement, en raison des mariages précoces, des grossesses d'adolescentes, la mortalité en cours d'accouchement et le manque d'ouverture à l'éducation :

- Somalie
- Mali
- Centrafrique
- Tchad
- Niger

la-terrible-condition-des-filles-dans-le-monde_niger_wp

Au regard donc du résultat de cette enquête, il est inutile de spécifier que le monde pour la femme et toute cette génération à venir de filles n'est pas prêt encore de changer...