Selon une récente étude, le tatouage favoriserait le développement et le renforcement du système immunitaire.

De quoi ravir tous les amateurs de cet art !

En effet, une nouvelle étude américaine a révélé que l'épreuve du tatouage aurait un impact bénéfique sur notre système immunitaire qui se trouverait ainsi booster.

Se basant sur l'analyse de 29 volontaires avant et après leurs tatouages, les scientifiques de l'Université de l'Alabama ont noté des réponses divergentes des défenses immunitaires en fonction du nombre de tatouages.

Parmi les volontaires, ceux qui se sont fait tatouer pour la première fois ont montré une chute de leur taux d'immunoglobulines A, anticorps très actif dans la lutte des infections, alors que leur taux de cortisol, hormone du stress créant l'inhibition de certaines réponses du système immunitaire, était en hausse ; une réaction normale lorsque le corps subit une attaque. Par contre, les habitués du tatouage ont présenté une réaction moins importante ; leurs défenses immunitaires étaient moins affectées.

Christopher Lynn, professeur en anthropologie et coauteur de cette étude, a expliqué cette découverte en comparant les novices tatoués aux débutants sportifs ; le sport exigeant de la même façon une adaptation du corps à une stimulation. Il a ainsi déclaré : "Après avoir normalement réagi au stress du tatouage, l'organisme retrouve son équilibre. Mais si vous le testez encore et encore en répétant l'opération plusieurs fois, il fait le point et s'adapte naturellement pour devenir plus résistant."

Cependant, les chercheurs ont tenu à bien spécifier que cette étude étant à son début, elle ne pouvait donc pas être établie comme vérité absolue. Et cela pour deux raisons majeures. La première est l'échantillon des volontaires qui n'était pas assez étendu, puisqu'il n'était qu'au nombre de 29. La seconde est l'impossibilité de prouver que les habitués au tatouage n'étaient pas préalablement dotés d'un système immunitaire fort avant leurs tatouages.

Ils rappellent aussi que l'abaissement des défenses immunitaires suite au tatouage cause une vulnérabilité à certains virus et inversement, le renforcement de celles-ci ne préserve absolument pas contre une grippe ou toute autre maladie.

Toujours est-il que cette étude offre de nouveaux indices de recherche sur le renforcement du système immunitaire, surtout à propos de l'efficacité des vaccins inoculés la plupart du temps d'un coup. Si l'approfondissement de cette étude confirme par la suite les résultats déjà constatés, les vaccins pourraient s'avérer plus productifs en étant injectés par petites piqûres à la manière du tatouage.

Affaire à suivre...

N.B. : Bien évidemment, le tatouage doit être réalisé par un professionnel et les mesures d'hygiène doivent tout autant être strictement respectées.