Les câlins de Ponso_bisou_wp

Abandonné seul sur une petite île près de la Côte d'Ivoire pendant 3 années, le chimpanzé surnommé "Ponso" s'est littéralement jeté dans les bras de ses premiers visiteurs.

Les câlins de Ponso_câlin_wp

Ainsi, depuis 2013, Ponso vit seul sur cette île, ayant comme unique contact avec l'extérieur Germain, un habitant du village le plus proche qui lui amène des bananes et du pain de temps en temps pour l'aider à survivre.

Les câlins de Ponso_joie_wp

Âgé aujourd'hui de 40 ans, Ponso a eu un parcours de vie très difficile. Il faisait partie d'un groupe d'une vingtaine de chimpanzés tous âgés entre 7 et 11 ans et utilisés pour des tests scientifiques sur l'hépatite par le New York Blood Center, selon l'hebdomadaire The Dodo qui a révélé l'affaire, des biopsies aux anesthésies et bien plus encore, Ponso et ses compagnons auraient subi des maltraitances.

Les câlins de Ponso_Ponso_wp

Les recherches finies, les singes ont été remis en liberté sur cette île inadaptée à leur mode de vie. Le laboratoire qui les avait utilisés leur apportait parfois de l'eau et de la nourriture, car il n'y en avait pas sur l'île.

Les câlins de Ponso_Ponso-assis_wp

Or, ce nouvel environnement inadapté pour les singes a causé la mort de 11 d'entre eux quelques mois après leur installation. En 2013, suite au décès de ses 2 enfants et de l'un de ses amis, Ponso se retrouve alors seul. Et selon les déclarations de Germain à The Dodo, Ponso l'aurait aidé à enterrer les morts.

Les câlins de Ponso_pouille_wp

Bien qu'il eût été pensable de croire que Ponso serait méfiant des humains après de telles épreuves, il en a été tout autrement, car quand Estelle Raballand, directrice du Centre de Conservation des Chimpanzés est venu le voir, il y a quelques semaines, Ponso l'a accueilli les bras grand ouverts, l'a serré fort contre lui et avait un large sourire.

Les câlins de Ponso_The Humane Society_wp

De nombreuses personnes au niveau international ont été touchées par l'histoire de Ponso et ont mis en place différentes actions pour l'aider, comme aux États-Unis, l'organisation The Humane Society qui recueille des dons pour aider les chimpanzés du monde entier. En France, Laurence Duthu, fondatrice et présidente d'une association, a lancé sur Go Fund Me un groupe nommé SOS Ponso afin de porter secours à l'animal isolé. Créé en août 2015, son projet a déjà réuni 1 041 personnes et plus de 31 000 €.

Une autre belle histoire pour nous donner envie à nous aussi de câliner...