Les droits de la femme bafoués_wp

Que ne fut pas mon désarroi lorsque j'ai entendu cette histoire de "burkini", ou encore celle de l'auto-école qui applique la ségrégation entre les femmes en les hommes en réservant une salle uniquement pour les femmes musulmanes.

C'est quoi ces nouvelles modes de propagande ?

Alors que certains et même certaines soutiennent ces soi-disant "libertés" de la femme, d'autres fort heureusement comprennent qu'il ne s'agit là encore une fois de plus que des restrictions des droits de la femme.

Ah ! L’extrémisme semble malheureusement avoir de beaux jours devant lui !

Tandis qu'aussi des femmes se battent pour faire respecter le peu de droits qu'elles ont si difficilement obtenus et qu'elles n'ont pas encore, comme par exemple la liberté de se promener en short court, en mini-jupe, en tee-shirt qui dévoile le nombril ou avec un haut comportant un beau décolleté plongeant dans la rue sans se faire agresser ou traiter de "putains", permettez-moi d'être grossière, mais réaliste, ou simplement faire du vélo... d'autres trouvent tout à fait normal ces phénomènes ségrégationnistes qui envahissent de plus en plus nos sociétés démocratiques.

En outre, il me semblait bien naïvement que les lois républicaines et laïques de la France prônaient sur les lois religieuses, enfin les lois d'une religion qui ceci dit dans l'histoire de notre pays n'est même pas la nôtre, apparemment, ce serait l'inverse...

Alors, puisque nous acceptons l'imposition de ces soi-disant "libertés", pourquoi ne pas créer une plage pour les naturistes en Arabie Saoudite, en Algérie, en Turquie ou encore au Yémen ?