Malaisie_une fillette de 12 ans bannie des championnats nationaux d'échecs pour le port d'une_robe trop séduisante_wp

Courant avril, dans la ville de Putrajaya, en Malaisie, se sont déroulés les championnats nationaux d'échecs.

Une jeune participante de 12 ans s'est vue contrainte de déclarer forfait, non pas parce qu'elle a été accusée de tromperie, mais parce qu'elle portait une "robe trop séduisante" selon l'arbitre.

Son entraîneur, Kaushal Khandar, scandalisé par cette ségrégation honteuse l'a d'ailleurs rapportée, l'accompagnant de la photo comme preuve (ci-dessus) sur sa page Facebook et demandant également à la fédération des excuses publiques. Il n'a pas révélé l'identité de la fillette afin de conserver son anonymat. Ce fait a été relayé par The Huffpost US, dans lequel il a témoigné : "L'une de mes étudiantes, qui est âgée de 12 ANS, s'est sentie harcelée et humiliée par le directeur du tournoi et l'arbitre en chef. […] Nous sommes absolument écœurés de la façon dont cette fille de 12 ans et sa mère ont été traitées." Il a enfin spécifié que depuis deux ans qu'il participait à ce tournoi, il n'avait jamais été confronté à une telle situation.

Ainsi, alors que la jeune participante était en pleine partie, chrono en marche, l'arbitre lui a dit qu'elle portait "une robe trop séduisante qui pourrait être interprétée comme une tentation d'un certain point de vue."

L'arbitre a alors ordonné à la mère de cette dernière de l'habiller d'une autre manière le lendemain. Mais celui-ci l'ayant avertie trop tard en fin de journée, les magasins étaient fermés et la maman n'a pas pu se procurer une autre tenue pour sa fille. En conséquence de quoi, la fillette a dû déclarer forfait. La fédération n'a bien sûr pas remboursé les frais d'inscriptions ainsi que les dépenses liées au voyage.

En rappel, la participante n'est âgée que de 12 ans ! Et la seule mention se référant à la tenue vestimentaire dans le règlement officiel de la fédération internationale d'échecs (FIDE) est que "les participants doivent être habillés de manière convenable."