Okja_wp

Une belle petite découverte sur le site Netflix. Ce film d'aventure fantastique américain et sud-coréen a été co-écrit et réalisé par Bong Joon-ho. Okja fut aussi sélectionné et projeté lors du Festival de Cannes en mai dernier.

Lucy Mirando (Tilda Swinton), directrice narcissique et égocentrique de Mirando Corporation, une multinationale familiale, organise une conférence de presse pour y annoncer son nouveau projet révolutionnaire : la création de cochons géants. 26 seront élevés dans 26 pays différents choisis selon leur spécificité locale. Au terme de 10 années, l'un de ces cochons recevra le prix du plus beau cochon. Sauf que ces cochons seront amenés à se reproduire et à être abattus pour répondre aux besoins alimentaires.

Mija (Ahn Seo-hyeon) et son grand-père, avec lequel elle vit dans les montagnes en Corée du Sud, font partis des désignés du concours. Pendant 10 ans, la petite fille s'occupe avec amour de son cochon femelle qu'elle a appelé Okja. Une belle amitié sincère s'est alors créée entre les deux. Tout se passe bien jusqu'au jour où une équipe de la multinationale familiale débarque accompagné du Docteur Johnny Wilcox (Jake Gyllenhaal), également présentateur animalier vedette et excentrique. Okja est capturée et transportée jusqu'à New York pour être couronnée puis envoyée à l'abattoir. Le grand-père complice et avide reçoit en échange un cochon en or pur. La petite Mija découvrant la vérité, récupère le cochon d'or et se lance dans une course poursuite effrénée afin de ramener Okja à la maison. Sur son chemin, elle rencontre les membres du Front de Libération Animale (FLA) avec lesquels elle devra composer pour arriver à son but...

Okja_Mija_wp

Ce film très original est attendrissant. L'histoire est banale et la fin prévisible, mais on se laisse aisément embarquer. L'interprétation des acteurs est sans faute. Et sur fond d'un vrai grain de folie, un réel message est transmis pour les défenseurs de la cause animale.

En résumé, on aime ou pas ce film, mais on ne reste pas indifférent. En tout cas, j'ai aimé.