Prison Break_1_wp

Qui ne se rappelle pas de cette célèbre série, Prison Break, qui a tenu en haleine des millions de téléspectateurs ? Ces détenus qui s'évadaient grâce aux fameux tatouages dessinés sur le torse de Michael Scofield, l'un des personnages phares de la série, simulant les plans de la prison.

Sauf que l'évasion d'un groupe de prisonniers texans qui s'est produit récemment ne s'est pas déroulée de la même façon et surtout pas pour la même raison, pour ceux qui ont suivi la série.

Le 23 juin dernier, 8 détenus incarcérés dans la cellule du tribunal du comté de Parker au Texas attendaient tranquillement leur jugement sous la surveillance d'un gardien, lorsque celui-ci s'écroula soudainement de sa chaise, ne bougea plus et ne respira plus.

Comprenant rapidement que ce dernier faisait un malaise, les prisonniers ont commencé à crier afin d'attirer quelqu'un, mais personne ne répondit à l'appel. Ils décidèrent alors de forcer la porte pour sortir, et malgré leurs poignets et chevilles menottés, s'approchèrent du gardien. Constatant qu'il n'avait plus de pouls, ils crièrent encore plus fort en tapant sur les murs pour être entendus.

Prison Break_2_wp

Le raffut qu'ils firent fini enfin par attirer l'attention des officiers de police présents dans le bâtiment qui accoururent alors pour découvrir un peu désorientés l'incroyable scène.

Réagissant cependant assez rapidement, les officiers exécutèrent un massage cardiaque en attendant les secours. Sur ces entrefaites, les détenus regagnèrent sagement leur cellule en assistant, apparemment anxieux, au sauvetage du gardien qui fut ranimé et emmené en urgence à l'hôpital.

La scène a été entièrement filmée par la caméra de vidéosurveillance qui se trouvait dans le lieu et relayée par de nombreux médias américains ainsi que du monde entier.

En très peu de temps, ces prisonniers sont devenus des héros sur la toile, car ils auraient pu amplement profiter de cette occasion pour s'évader de l'endroit en récupérant les clés et l'arme du gardien plutôt que de tenter de le secourir.

Grâce à la réaction des 8 hommes, le gardien est aujourd'hui sain et sauf, prêt à reprendre le travail.

Prison Break_3_wp

Cette affaire est un baume au cœur qui montre que l'humanité n'est pas morte et qu'elle ne se trouve pas toujours là où nous le pensons...