Simone Veil_wp

L'une des plus grandes combattantes de tous les temps pour les droits de la femme vient de s'éteindre. Simone Veil est décédée hier 30 juin à Paris, à l'âge de 89 ans.

En tant que femme et défenseur de cette même cause, comment ne pas être touchée par cette annonce ?

Cette rescapée de la Shoah entra dans la magistrature en tant que haute fonctionnaire, puis fut nommée Ministre de la Santé en 1974. Et à ce titre, elle fait adopter la célèbre loi qui porte son nom le 17 janvier 1975 donnant enfin le droit aux femmes à l'IVG. De 1979 à 1982, elle fut la première présidente du Parlement européen, nouvellement élue au suffrage universel. Ministre d’État, Ministre des Affaires sociales (ou des Solidarités) et de la Santé, elle siégea ensuite au Conseil constitutionnel de 1998 à 2007. Le 20 novembre 2008, elle fut élue à l'Académie française et reçue solennellement par Jean d'Ormesson le 18 mars 2010.

Incarnant ainsi les trois moments forts du 20e siècle, l'une des rares survivantes de la déportation d'Auschwitz, l'accès donc à l'avortement pour les femmes et l'une des figures emblématiques de la construction européenne, Simone Veil restera à jamais un symbole de la liberté féminine, une lumière qui ne cessera de briller dans l'Histoire, notre histoire de la femme...