The First Thanksgiving paint by Jean Leon Gerome Ferris (1863-1930)

Cette fête célébrée le 4è jeudi de novembre aux États-Unis, équivalant à la fête de l'action de grâce au Canada célébrée en octobre, est un incontournable de la culture américaine.

Historiquement, la Thanksgiving était uniquement fêtée dans le monde paysan des colons européens afin de remercier Dieu pour les bonnes récoltes reçues dans l'année. Ce qui est aujourd'hui une fête nationale se réalisant avec une prière autour d'une bonne table et des réjouissances était à l'origine un jour de prières et de jeûne.

La première fête de la Thanksgiving fut son apparition en automne 1621 en l'honneur de la première récolte de maïs, mais ne fut officiellement reconnue comme telle qu'en 1671.

Les débuts de la colonisation furent très difficiles. En 1620, les premiers colons partis de Plymouth en Angleterre, nommés les Pères pèlerins, débarquèrent du navire marchand le Mayflower dans la baie (de Plymouth) du Massachusetts où ils y fondèrent la colonie de Plymouth et la ville éponyme. La moitié des arrivants moururent du scorbut. Grâce à l'aide de la tribu des Wampanoags, particulièrement celle des Indiens Squanto et Samoset, les colons qui avaient échappé à la mort survécurent. Cette tribu leur offrit de la nourriture et leur apprit à pêcher, à chasser et à cultiver du maïs. En 1621, ces colons fêtèrent donc leur première récolte de maïs.

En octobre 1789, George Washington proclama et créa le premier Thanksgiving Day. Mais, il faudra attendre le milieu de la guerre civile américaine (la guerre de Sécession opposant le Nord et le Sud) afin qu'un jour spécifique soit défini pour cette fête. En 1863, le Président Abraham Lincoln proclama un jour national de Thanksgiving, le dernier jeudi de novembre. Depuis cette date, la Thanksgiving est fêtée ainsi tous les ans aux États-Unis.

Devenue laïque en Amérique du Nord, cette tradition s'est perpétuée au travers du temps. Dans l'autre partie du continent, pour certains peuples amérindiens, elle représente la commémoration du partage des vivres des premiers peuples autochtones avec les premiers colons américains venus d'Europe.

Aujourd'hui, c'est le jour de la Thanksgiving et bien qu'elle ne se fête que dans ce coin du monde, je voulais lui consacrer un article. Qu'y a-t-il de plus porteur de message de paix que de célébrer un moment de partage qui rappelle à tous que la survie d'un peuple ayant permis la création d'une nation prospère a entièrement dépendu au début de son histoire de l'aide d'un autre peuple soi-disant moins évolué ?