Alors que Donald Trump, magnat milliardaire de l’immobilier et candidat à l’investiture républicaine pour la prochaine élection présidentielle du 8 novembre 2016 reçoit le soutien de nombreux américains, d’autres n’hésitent pas à exprimer à juste titre leur antipathie à son égard.

C'est d'ailleurs le cas du célèbre acteur américain, George Clooney qui a clairement déclaré lors d'une interview dans le quotidien britannique The Guardian : "Donald Trump n'est qu'un opportuniste mais surtout un fasciste, un fasciste xénophobe. […] L'idée que nous devons interdire les musulmans de notre pays ou construire un mur pour empêcher les 12 millions de Mexicains de franchir notre frontière est totalement fantaisiste."

L'acteur a de même expliqué qu'il avait déjà eu l'opportunité de rencontrer cet homme : "Je l’ai rencontré une fois. J'étais assis dans la même loge et nous avons discuté un court instant. Puis, il s'est mis à imiter Larry King et m'a soudainement traité de nain alors que j'étais juste à côté de lui !"

Enfin, l’acteur, pro Hillary Clinton, a conclu avec une citation de Winston Churchill : "On peut compter sur les Américains pour faire le bon choix une fois qu’ils auront épuisé toutes les autres possibilités."

Il est toutefois à spécifier que George Clooney n'est pas le premier à se manifester contre les idées et les propos de ce politicien. Malala Yousafzai, prix Nobel de la paix, avait déjà dénoncé ses "déclarations pleines de haine et tellement discriminatoires"

Et en janvier de cette année, lors de l'un de ses meetings, Donald Trump avait fait éjecter de la salle une femme musulmane, une hôtesse de l'air âgée de 56 ans.

Il ne nous reste plus maintenant qu'à croiser les doigts pour que la citation de Winston Churchill reprise par l'acteur se concrétise en novembre.