USA_2 États interdisent le mariage de mineurs_N.Y._wp

Chacun le sait, les États-Unis ont leur mode de fonctionnement bien à eux. Chaque État a la liberté de sa propre législation à condition qu'elle demeure conforme à la Constitution. Pays aussi qui se revendique comme étant le modèle de vertu et de liberté que le monde devrait suivre.

Ainsi, 27 États américains autorisent le mariage de mineurs. L'âge minimum légal requis n'est toujours pas encore fixé à ce jour dans certains de ces États. Et seul le consentement des parents du mineur ou celui d'un juge suffit pour l'union.

Selon Unchained at last (enfin déchaîné), qui lutte contre le mariage des mineurs, 248 000 enfants ont été mariés entre 2001 et 2010, dont certains avaient à peine 12 ans. Selon le bureau du Gouverneur de l’État de New York, plus de 3 800 mariages de mineurs ont été recensés entre 2000 et 2010. Celui-ci concerne bien sûr principalement les filles mineures qui épousent des hommes majeurs.

Cependant, bien que cette pratique fasse partie intégrante des us et coutumes du pays, puisqu'elle est bien ancrée dans la société américaine, suite à des cas de mariages forcés mis à jour par les médias, 2 d'entre eux ont décidé de quitter le rang et ont enfin adopté une loi interdisant le mariage précoce.

USA_2 États interdisent le mariage de mineurs_Texas-Austin_wp

En juin dernier, l’État de New York et celui du Texas ont rehaussé l'âge légal fixé à 14 ans à celui de la majorité, c'est-à-dire à 18 ans.

Cela étant, des dérogations permettent d'abaisser cet âge à 16 ans avec le consentement d'un juge. Il sera chargé de vérifier qu'il ne s'agit pas d'un mariage forcé et de confirmer que l'union ne nuira ni à la santé physique ni psychologique du mineur concerné.

En parallèle, même si cette nouvelle législation se révèle être une avancée pour les droits des enfants, l'ONG Human Rights Watch rappelle : "à travers le monde, une fille de moins de 18 ans est mariée toutes les deux secondes. C'est une honte nationale, qu'autant de ces mariages aient lieu aux États-Unis."

Enfin, il est à noter que beaucoup d’États n'ont pas révisé leur législation matrimoniale, notamment les États très conservateurs tels que la Virginie Occidentale ou l'Arkansas qui atteignent un taux de mariages précoces d'une moyenne de 7 pour 1 000.