usa_ces-femmes-de-pouvoir_the-white-house_wp

Bien que Hillary Clinton n'ait pas remporté les élections présidentielles, d'autres femmes de pouvoir heureusement symbolisent l'espoir pour les droits des femmes et les droits des minorités aux États-Unis.

usa_ces-femmes-de-pouvoir_catherine-cortez-masto_wp

Catherine Cortez Masto

Petite-fille d'un immigré mexicain, cet ancien procureur général du Nevada a été élu ce 8 novembre au poste de sénateur de l’État du Nevada, remplaçant le sénateur Harry Reid, chef de la minorité démocrate de cet État ayant siégé durant 30 ans. Elle souhaite obtenir l'égalité salariale entre les femmes et les hommes. Aussi, soutenue par le couple Obama et Hillary Clinton, elle a concentré sa campagne sur la réforme de l'immigration et l'avenir de la Cour Suprême. Elle a également défendu la communauté hispanique malmenée par Trump en s'opposant à la construction de ce mur entre les États-Unis et le Mexique. Elle a d'ailleurs déclaré sur son compte Twitter : "Il est temps que notre gouvernement reflète la diversité de notre nation."

US-VOTE-ELECTION

Ilhan Omar

Âgée aujourd'hui de 34 ans, elle a fui son pays d'origine, la Somalie, avec sa famille à l'âge de 8 ans au début de la guerre civile. Durant 4 ans, elle a vécu dans un camp de réfugiés au Kenya avant de se rendre aux États-Unis. Elle a été élue députée du Minnesota quelques jours après l'attaque de Trump sur les immigrants somaliens les accusant de "diffuser leurs opinions extrémistes." De par son élection, elle est devenue la première députée américano-somalienne du pays. Elle a déclaré : "Je pense que je vais faire entendre la voix des jeunes. Je pense que je vais faire entendre la voix des femmes dans la communauté de l'Afrique Orientale. Je vais faire entendre la voix des Musulmans. Je vais faire entendre la voix des femmes qui cherchent des opportunités." L’État du Minnesota représente la plus grande communauté somalienne des États-Unis avec 50 000 Somaliens.

US-CRIME-SHOOTING-OREGON

Kate Brown

Récemment élue gouverneur de l'Oregon, elle devient la première femme représentante de la communauté LGBT. Mariée à un homme, elle se qualifie de bisexuelle. Elle a déclaré : "Vous ne pouvez pas être ce que vous ne pouvez pas voir. Si je peux être un modèle pour un jeune qui décide que sa vie est digne d'être vécue, parce qu'il y a quelqu'un comme lui dans le monde, il en vaut la peine."

usa_ces-femmes-de-pouvoir_kamala-harris_wp

Kamala Harris

D'origine jamaïcaine du côté paternel et indienne du côté maternel, elle souhaite défendre les droits des femmes et des minorités. Elle est la première femme procureur du district de San Francisco et procureur général de Californie depuis 2011. Elle a déclaré sur Twitter : "Je suis tellement fière de représenter cet État beau et diversifié."

Democratic National Convention: Day Four

Tammy Duckworth

Ancien pilote d'hélicoptère, elle est née en Thaïlande d'un père américain et d'une mère sino-thaïlandaise. Siégeant à la Chambre des Représentants, elle est devenue la première femme américaine d'origines asiatiques à siéger au Congrès. En 2004, elle a perdu ses deux jambes en Irak et est ainsi devenue la première femme handicapée à être élue à la chambre. Elle a été élue en 2016 au poste de sénateur de l'Illinois. Elle a déclaré : "Je suis une fille de la Révolution. J'ai saigné pour cette nation. Mais je veux être là, au Sénat, quand les tambours de la guerre résonneront. Les familles comme les miennes sont celles qui saignent en premier."

USA_ces femmes de pouvoir_the-white-house_day_wp

Ces femmes de pouvoir sont ces femmes qui nous apportent un bel espoir d'avenir pour nous toutes. En conclusion, tant qu'il y aura des femmes, il y aura de l'espoir, il y aura de la vie...