Women vs Donald Trump - 2nd Round Knockout_wp

Peu de temps après la mi-juillet, avant la convention républicaine à Cleveland en faveur de Donald Trump, pendant laquelle Melania Trump, la femme de Donald Trump (enfin, sa 3è) se ridiculisera par son plagiat du discours de Michelle Obama, un autre évènement eut lieu.

Mise en scène par la photographe Spencer Tunick, une centaine femmes ont posé nu pour dénoncer le sexisme, voire même le discours haineux, du parti républicain à l'encontre des femmes.

Évènement qu'il a nommé Everything She says Means Everything, signifiant Tout ce qu'elle dit signifie tout, le photographe a voulu ainsi exprimer par son biais la discrimination dont fait preuve ce parti.

Women vs Donald Trump - 2nd Round Knockout_shooting_wp

Toutes les femmes nues se sont alors prêtées au jeu en prenant la pose et tenant chacune dans leurs mains un miroir rond ; miroirs dirigés vers la salle omnisports de la ville où se déroula la convention quelques jours plus tard.

Le photographe a du reste décrit sur son site ce que cet acte reflétait : "la connaissance et la sagesse des femmes progressistes et le concept de "Mère Nature" sur le centre de la convention, la ville et l’horizon de Cleveland." Et il a de même déclaré à l'AFP : "J’ai deux filles et une femme […] je ne peux pas croire au langage et à la rhétorique de la haine contre les femmes et les minorités qui proviennent du parti républicain."

Il a aussi précisé qu'il lui était nécessaire d'agir contre "cette tendance idiote" en plus de ne pas voter pour Donald Trump et que cet évènement s'était produit sur une propriété privée afin de ne pas être hors-la-loi, car la nudité en public est punie dans l’État de l'Ohio. Il a d'ailleurs déclaré à ce sujet : "Montrer un corps nu en public est illégal mais vous pouvez en revanche vous promener avec une arme sans être inquiété. Je trouve cela assez bizarre."

Women vs Donald Trump - 2nd Round Knockout_mirors_wp

Par cette action, Spencer Tunick espère que son message envers le respect des droits de la femme permettra de faire prendre conscience aux gens de la misogynie extrême du parti républicain, surtout de son représentant, Donald Trump.

Rappelons que la presse faisait déjà écho des propos plus que douteux de cet individu bien avant qu'il se présente à la présidentielle.

En 2003, il exprima dans un journal l'amour qu'il avait pour sa fille Ivanka, qu'il eut lors de son second mariage, en ces mots : "Je ne pense pas qu'Ivanka pose pour Playboy. Ce serait très décevant. Enfin pas vraiment, cela dépendrait de ce qu'il y a dans le magazine. Je ne pense pas qu'elle ferait ça, bien qu'elle soit très sexy. Une fois j'ai dit que si Ivanka n'était pas ma fille, je sortirais avec elle". En septembre 2015, sur le même sujet, il ajoute une couche en déclarant : "Elle a vraiment quelque chose. Quelle beauté, celle-là. Si je n'étais pas marié, enfin son père..."

Women vs Donald Trump - 2nd Round Knockout_Spencer-Tunick_wp

En 2016, c'est l'apothéose, bien qu'il ait encore certainement de bien mauvaises surprises à nous réserver, comme récemment avec sa réponse aux critiques du père musulman d'un  soldat américain tué en Irak en 2004 (déclaration dans laquelle il s'attaque à la femme de ce père), il lança non seulement de viles attaques directes à Hillary Clinton sur les réseaux sociaux, mais il affirma aussi le devoir de punir les femmes qui souhaiteraient avorter ! Et cerise sur le gâteau, au summum de l'aberration, l'interdiction d'accès aux musulmans sur le sol américain et sa volonté de construire un mur immense sur la frontière séparant les États-Unis du Mexique à la charge financière de ce dernier, s'il est élu  !

Souhaitons alors pour le bien de tous qu'il ne le soit jamais !

Enfin, pour conclure sur cette très belle initiative du photographe Spencer Tunick, celui-ci n'est pas à son premier coup d'essai, puisqu'il a déjà fait poser 6 000 personnes devant le parlement colombien afin de promouvoir la paix dans ce pays en sans cesse conflits armés depuis plus de 50 ans.

Women vs Donald Trump - 2nd Round Knockout_women_wp

Espérons que son message sera vraiment et bien entendu afin que les citoyens américains fassent le bon choix sur leur nouveau représentant de leur nation...